Bataille des carnets de Van Gogh: les éditions du Seuil répliquent

Bataille des carnets de Van Gogh: les éditions du Seuil répliquent

Publié le 19/12/2016 à 18:02 - Mise à jour à 18:17
©Bill Pugliano/GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Les éditions du Seuil attaquent le musée Van Gogh d'Amsterdam dans un communiqué suite à la polémique concernant un livre reproduisant un carnet de croquis attribués à Van Gogh.

Les éditions du Seuil ont annoncé dans un communiqué leur souhait "d'obtenir réparation du préjudice qu’elles ont subi" du fait "d’une campagne insidieuse et non fondée" de la part du musée Van Gogh d'Amsterdam. Le 15 novembre dernier, les éditions du Seuil sortait simultanément dans plusieurs pays un carnet de dessins inédits du peintre Vincent Van Gogh. Des croquis qui proviendraient des pages vierges d'un livre de comptes du Café de la gare, un établissement qu'aurait fréquenté le peintre. Dessus y figurent 65 esquisses préparatoires à ses travaux réalisés entre les deux périodes d'Arles et de Saint-Rémy.

Le carnet baptisé Brouillard d'Arles regroupe des dessins non signés mais attribués à Van Gogh par les éditions du Seuil après un "véritable travail scientifique". L'éditeur s'appuie notamment sur trois experts pour justifier son authenticité: les historiens de l'art Bogomila Welsh-Ovcharov et Ronald Pickvance mais également Franck Baille, découvreur des carnets, rapporteur de cette affaire au Seuil, et propriétaire d'une salle des ventes.

Il y a plusieurs semaines, le musée d'Amsterdam a qualifié dans un communiqué ces dessins d'"imitations" et l'étude menée par les experts de Brouillard d'"intuitive" et de "désinvolte". Le Seuil avait alors proposé au musée de débattre publiquement de l'authenticité des croquis. Le 30 novembre nouveau rebondissement, les éditions du Seuil ont publié un nouveau communiqué indiquant que le musée néerlandais déclinait "l'offre qu'elles lui avaient faite d'organiser conjointement un débat public entre experts" et accusé le musée de mener une "campagne de dénigrement systématique".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Il y a plusieurs semaines, le musée d'Amsterdam a qualifié dans un communiqué ces dessins d'"imitations"

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-