Des mannequins dotées de trois seins défilent à la Fashion Week de Milan (photo)

Des mannequins dotées de trois seins défilent à la Fashion Week de Milan (photo)

Publié le 24/09/2018 à 11:44 - Mise à jour à 12:06
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Samedi, lors d'un défilé de la Fashion Week de Milan, la marque italienne GCDS a frappé un grand coup en faisant défiler des mannequins portant une prothèse donnant l'illusion que ces femmes avaient trois seins. Un clin d'oeil graphique au film de science-fiction "Total Recall" sorti en 1990.

Le pari était osé: la Fashion Week de Milan a proposé lors de son défilé du samedi 22 des mannequins ayant trois seins. Deux des modèles ont effectivement arpenté la piste pour dévoiler leur soutien-gorge. Et le couturier, pour être sûr de créer la sensation et de capter l'attention du public sur la poitrine des jeunes femmes, a rajouté entre les deux seins naturels une prothèse réaliste. L'effet est pour le moins saisissant.

Le thème du défilé était le "futur dystopique" (soit la vision d'un futur angoissant dans une société totalitaire). L'utilisation d'un modèle féminin avec trois seins –et le thème de l'événement– est d'ailleurs un clin d'œil relativement explicite au film Total Recall. Le long-métrage sorti en 1990 et réalisé par Paul Verhoeven présente un monde futuriste, entre Mars et la Terre, où le héros (joué par Arnold Schwarzenegger) rencontre une prostituée qui lui dévoile sa poitrine aux trois seins. Un élément mineur dans l'intrigue mais qui restera une image forte du film (qui fût un important succès commercial et a connu un remake en 2012).

Les vêtements en question étaient conçus par la marque italienne GCDS (signifiant "God can't destroy streetwear", soit "Dieu ne peut pas détruire le streetwear"). Le défilé de ces mannequins était illuminé par des enseignes lumineuses affichant les mots "GCDS Corps is your only God", soit la société "GCDS est ton seul Dieu". Si chacun reste juge du bon goût (ou pas) de l'initiative, la marque a en tout cas réussi son pari: le buzz.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pour faire la promotion de son soutien-gorge, la marque italienne fait défiler des mannequins à trois seins.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-