La "Joconde nue", considérée comme le double de Mona Lisa, pourrait aussi être l'œuvre de Vinci

La "Joconde nue", considérée comme le double de Mona Lisa, pourrait aussi être l'œuvre de Vinci

Publié le 29/09/2017 à 10:55 - Mise à jour à 11:13
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Conservé depuis 1897 à Chantilly, le tableau de la "Joconde nue" pourrait également être l'œuvre de Léonard de Vinci. Réalisé au charbon de bois, ce dessin est donc actuellement en cours d'expertise à Paris afin de savoir si le peintre italien est bel et bien caché derrière cette toile.

La Joconde nue serait-elle l'œuvre de Leonard de Vinci? C'est la question à laquelle tentent de répondre de nombreux scientifiques en se penchant sur ce tableau conservé depuis 1897 à Chantilly (Oise) et considéré comme le double de la célèbre toile du peintre. En effet, de nombreuses similitudes existent entre les deux œuvres: cette femme au buste découvert a par exemple un visage similaire à celui de Mona Lisa, l'icône du musée du Louvre. Elle se tient également de trois-quarts et a elle aussi les mains croisées.

Seulement voilà: aucune preuve n'a jusqu'à présent permis d'identifier Vinci comme l'auteur de cette œuvre. Réalisé au charbon de bois, ce dessin est donc actuellement en cours d'expertise à Paris (au Centre de recherche et de restauration des Musées de France) afin de savoir si le peintre italien est bel et bien derrière cette oeuvre. Depuis un mois, de nombreux examens (ultraviolets, réflectographie infrarouge, lumière rasante, microfluorescence X) sont donc réalisés dans ce but précis.

Et les premiers résultats ont permis de déterminer la date à laquelle le dessin a été fait, entre 1485 et 1538, soit la période à laquelle a vécu Leonard de Vinci. Mais concernant l'identité de son auteur, le mystère reste entier: "Tout est ouvert. Elle relève d’une création éminemment léonardesque mais il n’est pas certain que Léonard de Vinci ait ajouté son coup de crayon. On n’est pas sûr que ce mystère-là soit totalement levé, même si on l’espère", a déclaré le conservateur du musée Condé, Mathieu Deldicque.

Pour rappel, le peintre italien, à l'origine de La Joconde, était gaucher, ce qui se traduit visiblement par des hachures sur les dessins. L'important est donc désormais de déterminer si la Joconde nue en contient: "le conservateur qui analyse pour nous cette œuvre est en train d'en chercher", a-t-il ajouté précisant que les analyses se poursuivront jusqu' 2019, la date du 500e anniversaire de Leonard de Vinci.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La "Joconde nue" pourrait elle aussi être l'œuvre du maître italien.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-