Le célèbre sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Le célèbre sculpteur sénégalais Ousmane Sow est mort

Publié le 01/12/2016 à 17:25 - Mise à jour à 18:23
©Anne/flickr
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le sculpteur sénégalais Ousmane Sow est décédé ce jeudi à Dakar. Connu pour ses grandes statues de bronze représentant des hommes africains, il a été le premier homme noir à rentrer à l'Académie française des Beaux-Arts.

Le grand artiste du Sénégal Ousmane Sow a rendu son dernier souffle. Sa famille a en effet fait part de sa mort ce jeudi 1er à Dakar. Connu pour ses grandes statues de bronze qui représentaient principalement des hommes africains en mouvement, il a été le premier homme noir à l'Académie française des Beaux-Arts.

Le sculpteur sénégalais avait fêté ses 81 ans le 10 octobre dernier. "Il emporte avec lui rêves et projets que son organisme trop fatigué n'a pas voulu suivre", ont déclaré ses proches, avant de préciser qu'Ousmane Sow avait fait plusieurs séjours à l'hôpital à Paris et à Dakar dernièrement.

Le 11 décembre 2013, le célèbre plasticien a obtenu une place à l'Académie des Beaux-Arts, devenant un membre associé étranger. "Je dédie cette cérémonie à l'Afrique toute entière, à sa diaspora et aussi au grand homme qui vient de nous quitter, Nelson Mandela", avait-il déclaré lors de son discours de remerciement.

Le public français l'a découvert en 1999 lors d'une rétrospective sur le Pont des Arts à Paris. Il représentait des sculptures de guerriers racontant l'histoire des ethnies africaines comme les Masaïs, les Noubas ou encore les Peuls.

Dans ses œuvres, ses personnages étaient toujours représentés en action, que ce soit dans un combat, une danse ou dans l'amour. "Jamais un gamin ne m'a demandé ce que mes sculptures voulaient dire. Je sculpte des hommes. J'ai tellement peur qu'on ne me comprenne pas, ou qu'on interprète mal ce que je dis, que je parle très directement", disait Ousmane Sow dans une déclaration tirée du journal Le Monde.

Né à Dakar le 10 octobre 1935, Ousmane Sow n'est devenu artiste qu'à l'âge de 50 ans. Il a d'abord exercé d'autres professions comme kinésithérapeute à Paris et au Sénégal, avant de se consacrer à sa passion de toujours, la sculpture. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le public français a découvert Ousmane Sow en 1999 lors d'une rétrospective sur le Pont des Arts à Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-