Le dessinateur de presse Mix & Remix est mort

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Le dessinateur de presse Mix & Remix est mort

Publié le 20/12/2016 à 16:05 - Mise à jour à 16:35
©Capture d'écran RTS
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Le dessinateur de presse suisse Philippe Becquelin, alias Mix & Remix, est mort des conséquences d'un cancer du pancréas ce lundi. Décédé à l'age de 58 ans, il a notamment signé des illustrations pour "Courrier International", "Siné Hebdo", "Les Echos", "Le Monde".

Mix & Remix a lâché le crayon. Ce mardi 20, la famille du dessinateur de presse suisse Philippe Becquelin annonce son décès sur Twitter avec ce message "C'est avec une immense tristesse que nous vous faisons part du décès de Mix & Remix des conséquences d'un cancer du pancréas".

Né à Saint-Maurice, au sud de Lausanne près de la frontière française, le 6 avril 1958 Philippe Becquelin obtient son diplôme des Beaux-Arts en 1984, et adopte son pseudonyme alors qu'il travaille avec sa femme Dominique. Il conserve cette allusion au monde de la musique pour le reste de sa carrière solo.

Evoluant dans un milieu artistique lausannois en marge des standards de l'époque, le dessinateur fait ses débuts dans le journal suisse L'Hebdo pour lequel il livre un strip hebdomadaire, les Histoires mécaniques, mettant en scène des robots comme symboles de la solitude moderne. La Petite Semaine suit, Mix & Remix y propose des gags sur l'actualité qui font mouche. Pas de jaloux: il égratigne la gauche, la droite, les riches, les pauvres, les militaires, les pacifistes... Il quitte le journal en 2012.

Au milieu des années 90, il invente son personnage universel pour le dessin satirique, une créature renfrognée aux pattes grêles. Son gros nez rappelle le "Concombre masqué", de Nikita Mandryka qu'il admirait tant. Le dessinateur multiplie les collaborations, il illustre en direct l'émission Infrarouge de la Radio télévision suisse (RTS). Son humour absurde et sont humanité font également la joie des journaux français notamment Lire, L’Express, Siné Mensuel, Courrier International, Spirou. La maison d'édition Les Cahiers Dessinés regroupe certaines de ses œuvres dans un album Regags. Ses collègues dessinateurs dont le Suisse Chapatte lui rendent hommage sur les réseaux sociaux.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Philippe Becquelin s'est éteint à l'âge de 58 ans.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-