Les passionnés : Patrick Serpagli, des Mustang au cinéma

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance, faites un don !

Les passionnés : Patrick Serpagli, des Mustang au cinéma

Publié le 29/07/2021 à 11:20
FS
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

En 1976, Patrick Serpagli achète sa première Mustang « par hasard ». Il ne sait pas encore que cinquante ans plus tard, il aura une collection complète de ce modèle automobile ainsi qu’un « pub-atelier Mustang » où il les répare et les customise. Dans sa collection personnelle, certaines Mustang sont célèbres : la star, c’est celle utilisée dans le film Le Gendarme de Saint-Tropez en 1964, mais toutes ont une histoire particulière, que Patrick connaît et aime raconter. 

Il revient avec nous sur l’origine de son « âme de collectionneur », et ce qui l’a fait tomber dans cet univers des Mustang. 
 
 
Sa collection ne s’arrête pas là, il ne faut pas le croire quand il affirme qu’« à la base, il n’est pas vraiment un collectionneur », car il a commencé à collectionner dès l'âge de sept ans, et quand on se balade dans son hangar à Nanterre, plusieurs milliers d’objets sont entreposés. Ses collections principales sont les véhicules et les jouets, mais il a aussi de vieux téléviseurs, des magnétoscopes, des radios, des meubles, des affiches, des dessins… Chaque objet a une histoire, que Patrick connaît et qu’il a envie de préserver et de partager. Ces histoires ont souvent un lien avec le cinéma, son autre passion. 
 



Patrick Serpagli a gardé son âme d'enfant, et il continue de rêver et de jouer au travers de ces objets, qu'il garde aussi pour pouvoir « les transmettre aux générations futures », pour que d'autres enfants puissent à leur tour jouer avec. 

Un objet retrouvé au cours de la visite... "Trophée New-Look FranceSoir, 1er festival Auto-retro, 10-13 mai 1985"

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Patrick Serpagli, collectionneur passionné

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-