Poitiers: un clitoris géant installé sur le campus de l'université

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Poitiers: un clitoris géant installé sur le campus de l'université

Publié le 24/11/2017 à 13:07 - Mise à jour à 22:59
©Capture d'écran Viméo
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Une sculpture représentant un clitoris géant a été inaugurée ce vendredi sur le campus de l'université de Poitiers. Un phallus trône non loin de là depuis des dizaines d'années et une association féministe a voulu rééquilibrer la situation.

Les étudiants de l'université de Poitiers vont avoir le plaisir de croiser tous les jours un clitoris géant sur leur campus dès ce vendredi 24. Une sculpture a en effet été inaugurée. C'est une association féministe, Ami.e.s des femmes de la Libération, qui a mis en place ce projet.

Depuis des dizaines d'années une oeuvre représentant un phallus géant, La Verge blanche, trône sur le terrain de l'université. La structure qui vient en aide aux femmes contraintes de se prostituer a donc voulu rééquilibrer l'égalité entre les sexes à l'heure ou le mot dièse Balance ton porc est en plein essort.

"L'affaire Weinstein et les accusations de harcèlement et d'agressions sexuels qui pleuvent en ce moment montrent qu'il est vraiment temps de revendiquer l'égalité femmes-hommes. Cette sculpture est une façon de la faire", a indiqué la vice secrétaire de l'association à Franceinfo.

A voir aussi: Anatomie féminine: un petit film pour tout savoir sur le clitoris (vidéo)

Au dessus de la sculpture en métal seront placés les instruments servant à l'excision pour sensibiliser les étudiants à la question des violences faites aux femmes, a expliqué la vice présidente culture et vie étudiante de l'université. L'établissement a d'ailleurs passé une convention avec l'artiste, Matthew Ellis.

L'inauguration de ce clitoris géant a eu lieu à 12h30 ce vendredi, dans le cadre de l'événement Clitoris Party #7 qui se poursuivra jusqu'à samedi 25 où des conférences-débats avec la présence du sexologue Philipe Arlin ou encore des concerts seront organisés de 18h à 3h30.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le clitoris de l'artiste Matthew Ellis est une réponse au phallus géant présent sur le campus de l'université de Poitiers depuis des années.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-