Un artiste se fait enterrer vivant sous une route pendant trois jours pour une performance (vidéo)

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Un artiste se fait enterrer vivant sous une route pendant trois jours pour une performance (vidéo)

Publié le 16/06/2018 à 17:27 - Mise à jour à 17:33
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Depuis jeudi, un artiste australien septuagénaire vit enfoui dans une structure en acier enterrée sous terre en Tasmanie. Il sera ressorti dimanche.

C'est une performance artistique pour le moins "extrême" qu'est en train d'accomplir Mike Parr. Cet Australien a débuté jeudi 14 un séjour de 72 heures enterré vivant dans une structure en acier de grande taille qui a été enfouie sous une autoroute.

Cette performance se déroule à Hobart en Tasmanie (sud de l'Australie) dans le cadre du festival "Dark Mofo". Mike Parr, 73 ans, s'est donc introduit dans sa boîte qui mesure 4,5 mètres de long pour 1,7mètre de large et 2,2 mètre de haut et équipé d'une ouverture pour l'aération. La structure a été installée sous le bitume d'une voie rapide très fréquentée de la grande ville de Tasmanie.

(Voir ci-dessous la vidéo de l'installation de la structure)

La performance "sous le bitume l'artiste", se veut selon sa présentation officielle comme "une réponse à la violence totalitaire du XXe siècle sous toute ses formes idéologique", mais aussi "la violence génocidaire du colonialisme britannique en Australie au XIXe siècle". Une annonce qui n'a pas provoqué l'enthousiasme des représentants de la communauté aborigène.

Dans sa boîte, l'artiste a annoncé qu'il passerait ces trois jours à dessiner, jeûner et lire. Il sera sorti de la structure –avec l'espoir de le retrouver en parfaite santé– dimanche à 21h, heure locale soit à 13h heure de Paris.

Mike Parr est un habitué de ces performances atypiques. En 2002, il s'était ainsi isolé dans la pièce d'une galerie commerciale sans aucun contact humain et avec uniquement de l'eau pour survivre. Il était filmé en direct sur Internet durant toute la durée de cette épreuve.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'artiste a été enterré sous une route.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-