Une statue de Saint-Georges (mal) restaurée devient la risée du web

Une statue de Saint-Georges (mal) restaurée devient la risée du web

Publié le 27/06/2018 à 18:03 - Mise à jour à 18:13
©Xavi Escaned/Twitter
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Une statue de Saint-Georges récemment restaurée en Espagne est devenue la risée des réseau sociaux ce mercredi. L'œuvre exposée dans une église d'Estella devait être seulement nettoyée à l'origine.

Saint-Georges, le martyr et saint-patron de la chevalerie chrétienne a perdu de sa superbe. Un statue à son effigie exposée dans une église d'Estella, en Navarre en Espagne, est devenue la risée du web ce mercredi 27.

Elle a en effet été restaurée. Jusque là rien d'extraordinaire. Mais l'œuvre en bois vieille de 500 ans qui devait simplement être nettoyée a été repeinte plutôt grossièrement.

C'est un restaurateur amateur, professeur d'arts plastiques de son état, qui s'est occupé de la statue. Et de l'avis général, il aurait dû s'abstenir puisqu'il a totalement dénaturé l'œuvre originelle pour la transformer en sorte personnage de dessin animé.

A voir aussi: Centre Pompidou - le Magasin de Ben, un défi pour le département restauration

"Nous ne pouvons tolérer d'autres affronts à notre patrimoine culturel. (…) Cela illustre un manque effarant de formation normalement requise pour ce type de travail", s'est emporté ce mercredi l'ACRE, association des conservateurs et restaurateurs d'Espagne, dans un communiqué.

L'organisation faisait en effet référence à l'Ecce Homo, une peinture murale d'Elias Garcia Martinez réalisée au 19e siècle. En 2012, l'œuvre avait été piètrement restaurée et déjà, elle était devenue la risée de tous.

L'Ecce Homo, représentant le Christ, était jusque là considéré comme la pire restauration artistique jamais faite. Peut-être sera-t-elle détrônée par la statue de Saint-Georges. Une chose est sûre: la palme restera en Espagne.

De leur côté les internautes s'amusent à détourner l'image du saint-patron de la chevalerie chrétienne et rivalisent d'imagination sur les réseaux sociaux.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La restauration de la statue de Saint-Georges est devenue la risée du web.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-