Adeline Blondieau: Johnny lui avait promis de l'épouser dès ses 5 ans (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Adeline Blondieau: Johnny lui avait promis de l'épouser dès ses 5 ans (vidéo)

Publié le 22/03/2018 à 12:44 - Mise à jour à 12:48
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Adeline Blondieau s'est confiée mercredi, dans le reportage de C8 "Héritage de Johnny: la guerre des clans", sur sa relation avec Johnny Hallyday, qu'elle a épousé deux fois, avant leur séparation définitive en 1995. Elle a notamment expliqué qu'elle connaissait le rockeur depuis toujours et qu'il lui avait fait la promesse de l'épouser quand elle était petite.

Relativement discrète depuis la mort de Johnny Hallyday, Adeline Blondieau est revenue mercredi 21 au soir, dans le reportage Héritage de Johnny: la guerre des clans, diffusé sur C8, sur la relation fusionnelle qu'elle a entretenue pendant des années avec le chanteur.

L'actrice de 47 ans, qui semble avoir tourné la page des accusations de viol qu'elle imputait encore à Johnny en 2014, s'est confiée sur le début de leur histoire.

Elle connaissait l'idole des jeunes depuis toujours. C'était le grand ami de son père, Long Chris, et elle le voyait très souvent. Les deux familles étaient tellement proches qu'elles partaient même en vacances ensemble.

Celle qui a épousé Johnny deux fois, en 1990 puis en 1994 (après un premier divorce et une brève séparation), a révélé que le rockeur lui avait toujours promis qu'il l'épouserait. Il lui disait, dès l'âge de ses 5 ans, "quand tu seras grande on se mariera".

Lire aussi: la dernière apparition de Johnny pour la promo de la Foire du Trône

"Je trouvais ça formidable et je trouvais que c’était un conte de fées et j’y croyais", a-t-elle ainsi confié.

"Quelques années plus tard, Johnny s’est séparé de Nathalie Baye, donc il a débarqué à la maison, chez mes parents. De ce qui devait durer quelques jours, pour être chez des potes, pour se ressaisir un petit peu, ça a duré presque un an", a-t-elle aussi expliqué avant de raconter comment ils s'étaient vraiment rapprochés ensuite.

"On s’est rapprochés, il y avait énormément de complicité pour la journée, puis la relation s’est compliquée, est devenue plus secrète. Un jour, j’ai eu 18 ans, et bien ce jour-là tout a changé parce qu’il a posé les yeux sur moi et m’a dit «T’as 18 ans, alors je vais t’épouser». Et ça me semblait absolument évident puisque ça avait été la promesse de toujours".

Adeline Blondieau a aussi raconté avoir reçu, le lendemain de leur premier divorce, un cadeau très romantique de son cher et tendre. Un bouquet de 101 roses avec un mot d'amour: "100 roses parce que tu me manques plus une parce que je t’aime". Peu de temps après, ils étaient à nouveau ensemble et scellaient leur union à Las Vegas en 1994, avant de définitivement se dire adieu en mai 1995.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Adeline Blondieau a confié que Johnny Hallyday lui avait dit, dès ses 5 ans, "quand tu seras grande, je t'épouserai".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-