Adil Rami: Pamela Anderson l'accuse de violences conjugales, il contre-attaque

Adil Rami: Pamela Anderson l'accuse de violences conjugales, il contre-attaque

Publié le 29/06/2019 à 11:37 - Mise à jour à 11:38
©Photo FRANCK FIFE/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Pamela Anderson a partagé jeudi 27 juin des retranscriptions de messages qu'elle aurait échangés avec Sidonie Biémont, au sujet des violences conjugales présumées qu'Adil Rami lui faisait subir. Le footballeur a décidé de contre-attaquer. Ce samedi 29 juin, il a laissé entendre qu'il portait l'affaire devant la justice.

Face aux accusations de violences conjugales que Pamela Anderson a proférées contre Adil Rami, la Fédération nationale solidarité femmes a décidé de suspendre sa collaboration avec le footballeur. Une décision qui "attriste" le défenseur de l'Olympique de Marseille, qui a décidé de contre-attaquer et qui nie en bloc tout ce que peut lui reprocher sa désormais ex-compagne.

Adil Rami a en effet laissé entendre ce samedi matin sur Instagram qu'il allait porter l'affaire devant la justice, sans doute pour diffamation.

"Je laisse les pros s'en occuper maintenant", a-t-il écrit après avoir qualifié "d'injuste" ce que Pamela Anderson fait contre lui: "Utiliser des mensonges sur la violence pour me nuire , ça va trop loin et c’est injuste. Encore une fois je ne laisserai pas ces accusations fausses sur moi et ma famille sans réponse. Tout ça est trop grave".

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Salut tout le monde. Bon j’ai pas le choix, je suis désolé. J’ai gardé le silence parce que je suis choqué et c’est super difficile de prendre la parole sans qu’on interprète chaque mot. Mais j’ai trop de choses sur le coeur. Je vais faire simple et super clair et comme je l’ai déjà dit je ne vais pas commenter les détails de notre vie avec Pamela. Je tiens à vous dire que ces accusations de violences sont complètement fausses et je peux pas laisser passer ça. J’hallucine tellement c’est grave. Ceux qui me connaissent savent qui je suis et mes valeurs. Ils savent que c’est impossible et que j’en suis incapable. Si elle voulait me toucher elle a bien choisi. Elle sait que mon engagement pour la cause des violences faites aux femmes est quelque chose de vraiment important pour moi. Je respecte trop les gens de solidarité femmes que j’ai rencontré et ce combat ! C’est vraiment dégueulasse. Après voilà je respecte la décision de l’association , ça m’attriste mais je respecte . Après mentir pour garder une bonne relation avec son ex et ses enfants c’est une chose , mais utiliser des mensonges sur la violence pour me nuire , ça va trop loin et c’est injuste. Encore une fois je ne laisserai pas ces accusations fausses sur moi et ma famille sans réponse. Tout ça est trop grave. Voilà j’ai dit ce que j’avais à dire et avec le coeur. Je laisse les pros s’en occuper maintenant. Pour moi place à l’avenir. Adil

Une publication partagée par Adil Rami (@adilrami) le

Depuis le début de la semaine Pamela Anderson enchaîne les révélations au sujet de leur relation amoureuse, qui semble avoir été bien tumultueuse, et non idyllique come pouvait le laisser croire l'image qu'ils en donnaient depuis deux ans sur les réseaux sociaux et dans les médias.

Lire aussi: Pamela Anderson révèle l'infidélité et le caractère "sociopathe" d'Adil Rami

L'ex-star d'Alerte à Malibu a même posté jeudi des retranscriptions de messages qu'elle aurait échangés avec Sidonie Biémont, l'ex d'Adil Rami, mère de ses deux enfants.

Dans un des messages, elle raconte des violences physiques que le champion du monde lui aurait fait subir: "Il m’a attrapée par les cheveux et poussée l’été dernier à Los Angeles. Parce qu’il ne voulait pas que j’aille rejoindre des amis dans un hôtel pour un photoshoot". Une fois, il lui aurait même "écrasé" les deux mains.

Sidonie Biémont n'a pas authentifié ces messages. Elle a même pris la défense du père de ses fils en assurant qu'il n'avait jamais été violent avec elle: "Ce que je peux certifier c'est que durant les six années passées avec Adil où nous vivions ensemble, il ne m'a jamais fait subir la moindre violence physique et n'a jamais été l'hystérique ni même le jaloux pathologique décrit actuellement. Si cela avait été le cas, je n'aurais pour rien au monde voulu faire mes enfants avec lui. -Pour rappel, conçus après quatre ans de vie commune".

Voir aussi:

Rupture avec Pamela Anderson: l'ex d'Adil Rami s'exprime aussi

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Adil Rami a nié les violences conjugales dont l'accuse Pamela Anderson depuis leur rupture.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-