Affaire Bogdanoff: leur victime présumée s'est donnée la mort

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Affaire Bogdanoff: leur victime présumée s'est donnée la mort

Publié le 03/09/2018 à 07:36 - Mise à jour à 07:38
© FRED DUFOUR / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Igor et Grichka Bogdanoff avaient été mis en examen en juin dernier pour escroquerie sur la personne d'un producteur qui leur avait confié de l'argent. L'homme en question s'est donné la mort jeudi. Les deux frères nient toute implication dans cette affaire judiciaire.

Il aurait été la victime des frères Bogdanoff qui lui aurait extorqué une forte somme d'argent. L'homme, présenté comme un producteur de spectacles du nom de "Cyrille P." s'est suicidé jeudi 30 août selon une information dévoilée par Franceinfo.

La victime présumée, âgée de 49 ans, avait été placé sous protection (une mise sous tutelle ou curatelle visiblement) et n'aurait pas supporté cette situation selon Le Parisien. Le producteur ne pouvait en effet accepter cette perte d'autonomie financière, en plus du sentiment d'avoir été trahi par ceux qu'il croyait être ses amis.

Grichka et Igor Bogdanoff sont soupçonnés d'avoir soutiré environ 800.000 euros à ce producteur fortuné en lui assurant que l'argent serait placé dans des projets artistiques, scientifiques et dans l'achat de véhicule de luxe. Les deux frères auraient cependant utilisé cet argent à leur seul profit.

Lire aussi - Escroquerie sur personne vulnérable: les frères Bogdanoff mis en examen

Jeudi 21 juin, les deux stars du petit écran ont été mis en examen dans cette affaire où ils clament leur innocence s'estimant (selon les propos de Grichka) "victimes d'une réalité parallèle".

Les frères Bogdanoff se sont rendus célèbres –outre par leur physique atypique– grâce à des émissions de vulgarisation scientifique et des essais dont le contenu a parfois été contesté, notamment par le CNRS. Igor Bogdanoff a aussi fait parler de lui dans la rubrique judiciaire et est poursuivi pour une affaire de violation de domicile de l'une de ses ex-compagnes.

Voir aussi: 

Soupçons d’escroquerie: Igor et Grichka Bogdanoff, victimes "d’une réalité parallèle’’

Igor Bogdanoff arrêté: son ex-compagne sort du silence et donne sa version des faits

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les deux frères nient leur implication dans cette affaire d'escroquerie.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-