Affaire Luc Besson: analyses négatives sur l'actrice qui l'accuse de viol

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Affaire Luc Besson: analyses négatives sur l'actrice qui l'accuse de viol

Publié le 29/05/2018 à 09:12 - Mise à jour à 09:23
© ALBERTO PIZZOLI / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Selon une source judiciaire ayant fuitée dans la presse, l'actrice qui a porté plainte contre Luc Besson n'a pas été droguée. Elle expliquait avoir perdu connaissance après avoir bu un thé lors d'un rendez-vous professionnel avec Luc Besson et avoir été violée.

C'est une victoire pour Luc Besson et un fait qui rend un peu plus trouble encore les accusations de viol portées contre le réalisateur et producteur. Selon Le Point et Le Parisien, des analyses toxicologiques effectuées sur la plaignante, qui affirmait avoir été droguée, se sont révélées négatives. La jeune femme, une comédienne de 27 ans qui serait l'actrice Sand Van Roy (Taxi 5, Valérian et la cité des milles planètes…) n'avait donc pas dans son organisme des drogues dite "du violeur" comme le GHB. Les résultats sont issus de prélèvemets sanguins et capillaires effectuées sur la jeune femme.

Le contenu de sa plainte déposée le 18 mai laissait pourtant entendre un mode opératoire reposant sur ces produits qui inhibent toute résistance. Elle expliquait avoir eu rendez-vous dans l'hôtel parisien Le Bristol pour un échange professionnel avec Luc Besson, avoir bu un thé et s'être sentie incommodée avant de perdre connaissance. Après son réveil, lui seraient revenus en mémoire des images d'une pénétration subie, imposée par le producteur. Elle avait déposé plainte dans la foulée. La jeune femme avait expliquée qu'elle entretenait par ailleurs des relations "intimes" depuis deux ans avec son agresseur mais qu'elle s'y sentait "obligée" du fait de leurs rapports professionnels.

Voir aussi: Plainte pour viol contre Luc Besson, qui dénonce des "accusations fantaisistes" 

Luc Besson, qui n'a encore jamais été entendu suite au dépôt de la plainte, a fermement démenti les accusations de l'actrice. Il admet cependant connaître celle qui l'accuse aujourd'hui de l'avoir violée.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Luc Besson nie toute implication dans l'affaire.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-