Affaire Weinstein: Jennifer Lawrence a eu "envie de le tuer"

Affaire Weinstein: Jennifer Lawrence a eu "envie de le tuer"

Publié le 27/02/2018 à 11:48 - Mise à jour à 12:02
©Danny Moloshok/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

En pleine promotion de son film "Red Sparrow", Jennifer Lawrence a donné point de vue sur l'affaire Weinstein lors de l'émission "60 Minutes" diffusée dimanche sur la chaîne américaine CBS. La belle blonde de 27 ans a expliqué qu'elle avait eu "envie de le tuer" lorsque le scandale a éclaté.

Elle a fait part de sa colère. En pleine promotion de son film Red Sparrow, Jennifer Lawrence a profité des nombreuses interviews pour donner son point de vue sur l'affaire Weinstein. Invitée dimanche de l'émission 60 Minutes sur la chaîne américaine CBS, la jolie blonde de 27 ans a tout d'abord tenu à rappeler qu'elle ne faisait pas partie de la liste des victimes du producteur américain: "Il n'a jamais eu aucun geste inapproprié avec moi", a affirmé celle qui a travaillé avec lui sur Happiness Therapy, un film qui lui a d'ailleurs valu l'oscar de la meilleure actrice en 2013.

Puis, la jeune actrice est revenue sur les agissements du producteur, qualifiant son comportement de "criminel et déplorable". "Quand tout est sorti et que j'ai tout appris, j'avais envie de le tuer. De voir comment il a détruit la vie de ces si nombreuses femmes, je veux le voir en prison", a-t-elle ajouté.

Investie depuis plusieurs mois dans les mouvements anti-harcèlement suite à l'affaire Weinstein, Jennifer Lawrence se pencherait actuellement sur une série-documentaire inspirée par le hashtag #MeToo, lancé en octobre 2017. D'après les informations rapportées par Hollywood Reporter, l'actrice se serait associée à Catt Sadler, une présentatrice de télévision.

Lire aussi - Harvey Weinstein : Valérie Lemercier raconte son dîner avec lui

Pour rappel, le 9 février dernier, trois plaintes pour agressions sexuelles visant Harvey Weinstein ont été transmises par la police de Los Angeles à la justice. Au total, une centaine de femmes l'accusent depuis plusieurs mois de faits allant du harcèlement sexuel au viol. Des accusations qui ont déjà eu de nombreuses répercussions sur sa vie professionnelle. La Weinstein Company, studio fondé par Harvey Weinstein, a par exemple annoncé sa mise en faillite, faute de repreneur. 

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jennifer Lawrence a avoué avoir voulu tuer Harvey Weinstein.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-