Agressions sexuelles: Scarlett Johansson s'en prend à James Franco

Agressions sexuelles: Scarlett Johansson s'en prend à James Franco

Publié le 22/01/2018 à 11:55 - Mise à jour à 12:07
©Presley Ann/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Lors de la Women's March (marche des femmes) organisée dimanche à Los Angeles, Scarlett Johansson s'en est pris à James Franco, dénonçant son hypocrisie. L'acteur, qui avait clairement pris position contre le sexisme, est accusé d'harcèlement et d'agressions sexuels par plusieurs femmes.

Elle n'est pas passée par quatre chemins pour lui dire ce qu'elle pensait de lui. Invitée à prendre la parole, dimanche 21, lors de la Women's March (marche des femmes) organisée à Los Angeles, Scarlett Johansson n'a pas hésité à pointer du doigt James Franco. Alors qu'il avait clairement soutenu les femmes victimes de violences sexuelles en arborant le slogan "Time's Up" lors de la cérémonie des Golden Globes, l'acteur a récemment été accusé d'harcèlement et d'agressions sexuels. L'actrice s'est donc insurgée contre cette hypocrisie. 

"Comment une personne peut-elle publiquement soutenir une association qui vise à aider les victimes de harcèlement sexuel pendant qu’en privé, elle tente d’abuser de son pouvoir sur des personnes qui n’en ont pas?", a-t-elle déclaré précisant qu'elle souhaitait récupérer son "pin's".

Pour rappel, la première à avoir dénoncé le comportement que l'acteur aurait eu a été Ally Sheedy, une comédienne ayant travaillé avec lui en 2014 pour une pièce de théâtre. Mais elle n'a pas été la seule à mettre le doigt sur ces agissements. Plusieurs autres femmes ont également profité de l'occasion pour s'en prendre à l'acteur: Sarah Tither-Kaplan par exemple l'a directement interpellé sur son compte Twitter.

A lire aussi - James Franco accusé d'agressions et de harcèlements sexuels après les Golden Globes

Rapidement, le principal concerné a répondu aux accusations lors de l’émission The Late Show with Stephen Colbert diffusée sur la chaîne américaine CBS. "Je soutiens le changement, je soutiens le fait que des gens de couleur, de la communauté LGBT, des femmes aient de meilleures places dans la communauté. J’y crois c’est pour ça que j'ai porté ce pin's. Tout d’abord je n’ai aucune idée de ce que j’ai pu faire à Ally. Je n’ai eu que des bons moments avec elle. J’ai beaucoup de respect pour elle. Je ne comprends pas pourquoi elle était en colère. (…) Je ne peux pas parler à sa place", a-t-il déclaré.

Et d'ajouter: "En ce qui concerne les autres femmes, j’ai toujours pris mes responsabilités pour les choses que j’ai pu faire. Les choses que j’ai lues sur Twitter ne sont pas exactes. Mais je soutiens complètement les gens qui s’expriment. Ils n’avaient pas la parole avant. Donc je ne veux pas les faire taire. (…) Si j’ai fait quelque chose de mal, je le réparerais, c’est ce que je dois faire. Je ne sais pas quoi faire d’autre". 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Scarlett Johansson s'est attaquée à James France lors de la Women's March organisée à Los Angeles.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-