Ancien enfant battu, Yann Moix se confie

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Ancien enfant battu, Yann Moix se confie

Publié le 05/01/2019 à 13:03
© FRANCOIS LO PRESTI / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Dans une interview accordée à l'occasion de la parution de son dernier livre, Yann Moix est revenu sur son enfance très difficile. Il était battu par son père et accuse sa mère de ne jamais l'avoir protégé. Il a donné quelques détails sordides de cette enfance qui le fait encore souffrir.

Son passé le fait toujours souffrir. Yann Moix est revenu sur son enfance dans une interview accordée au magazine Marie Claire (entretien uniquement disponible sur la version papier) où il a évoqué ses souvenirs d'enfant battu.

L'écrivain qui connaît aujourd'hui un grand succès, grâce à ses œuvres mais aussi à ses passages dans des émissions de télévision, a publié un nouveau livre jeudi 3: Rompre, chez Grasset.

"Chaque fois que je quitte une femme, que je la force à me quitter, je souhaite la mort de mes parents. Je leur en veux à eux d’abord", a-t-il expliqué sans détour dans l'entretien accordé au magazine féminin.

A voir aussi: Ardisson dévoile sur TPMP le salaire de Yann Moix, son nouveau chroniqueur

Il s'est aussi souvenu des actes de maltraitance qu'il a dû subir. "Ça se passait de la manière suivante: des faits relatés et exagérés au téléphone par ma mère, qui faisaient que mon père moulinait toute la journée sur son lieu de travail et le soir, je prenais".

Et cet enfant martyrisé n'a jamais été aidé par un tiers. Pire encore, certains de ses professeurs étaient pourtant au courant de ce qu'il subissait à la maison. "Lorsque j’allais à la piscine, comme je me faisais frapper avec des rallonges électriques, j’avais le dos lacéré", s'est-il souvenu.

Une autre anecdote, survenue alors qu'il avait un peu plus de dix ans, est aussi saisissante.

"Je me souviens de ma prof de maths de 5e qui m’a dit, après que je suis revenu défiguré en classe à cause d’une mauvaise note: «Ah, il y en a qui ne sont pas contents des mauvaises notes à la maison!»".

Aujourd'hui, l'écrivain garde de lourdes séquelles psychologiques de cette enfance. "Professionnellement, ça ne m’a jamais posé de problème, au contraire on se sent indestructible", a-t-il expliqué. Mais les conséquences sur sa vie sentimentale sont selon lui "catastrophiques".

A lire aussi:

Info France-Soir - Yann Moix: une association de gendarmes porte plainte

L'écrivain Yann Moix s'en prend à Emmanuel Macron sur les migrants

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Yann Moix est revenu sur son passé d'enfant battu dans une interview.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-