Après avoir perdu 30kg, Ayem dénonce la grossophobie dont elle a été victime (photo)

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Après avoir perdu 30kg, Ayem dénonce la grossophobie dont elle a été victime (photo)

Publié le 14/01/2019 à 11:11 - Mise à jour à 11:15
©Capture d'écran
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

La présentatrice de télévision et ancienne star de téléréalité Ayem a poussé un coup de gueule sur Instagram dimanche. Après avoir perdu 30kg, elle a dénoncé la grossophobie dont elle a été victime durant des années.

Beaucoup de femmes prennent du poids durant leur grossesse et parfois, ces kilos en trop sont durs à perdre. C'est ce qu'a vécu Ayem Nour, présentatrice de télévision et maman d'un petit garçon né en 2016.

La jeune femme de 30 ans a poussé un coup de gueule dimanche 13 sur son compte Instagram. Après avoir perdu 30 kilos, la présentatrice de télévision a dénoncé la grossophobie dont elle a été victime durant des années.

Elle a en effet pris beaucoup de poids après la naissance de son petit garçon. Et une mauvaise alimentation après sa grossesse n'avait rien arrangé, comme elle l'avait dit lors de précédents interviews.

A voir aussi: Miss France - après sa perte de poids, Vaimalama Chaves taxée de "grossophobie"

L'ancienne candidate de téléréalité a ainsi atteint 83 kilos en 2016. Mais à force de travail et de détermination, elle a réussi à changer sa silhouette et en ce mois de janvier 2019, elle a annoncé qu'elle avait atteint les 58 kilos.

"Derrière ce avant après il y a plus de choses qu’un simple chiffre, ce qui a été le plus dur, c’est de subir les moqueries, la méchanceté pas seulement sur les réseaux sociaux mais aussi de certains médias", a-t-elle écrit sur son compte Instagram en légende d'une publication montrant deux photos d'elle en 2016 et un selfie pris en ce mois de janvier.

"Je n’osais plus manger devant les gens", s'est-elle souvenue. "Je lisais des commentaires qui me serraient le cœur de douleur. Je me mettais à pleurer suite à la simple lecture d’un post alors je ne vous parle pas de mon état quand je me suis découverte à la une d’un magazine. J’ai fini par abandonner, je ne lisais plus aucun commentaire", a-t-elle expliqué.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par (@ayemofficiel) le

Mais elle n'a pas baissé les bras, comme elle l'a expliqué. "J’avais deux choix... soit continuer à me cacher derrière ce pupitre qui devenait mon bouclier soit me retrouver. J’ai choisi de me reprendre en main!", a écrit la jeune femme, fière du chemin qu'elle a parcouru.

De nombreux fans ont félicité l'ancienne présentatrice du Mad Mag bien que pour beaucoup elle était déjà "très belle avec des kilos en trop".

A lire aussi:

Grossophobie: une journée contre les discriminations à Paris

"Quotidien": Jamel Debbouze accusé de grossophobie par les internautes (vidéo)

Pub Gifi jugée grossophobe et sexiste: Benjamin Castaldi et Loana s'expliquent dans "TPMP" (vidéo)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Ayem Nour a dénoncé les insultes grossophobes qu'elle a subies, elle a aujourd'hui perdu 30 kilos.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-