Après Kaaris, Booba se clashe avec Karine Le Marchand (photo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Après Kaaris, Booba se clashe avec Karine Le Marchand (photo)

Publié le 05/09/2018 à 12:53 - Mise à jour à 13:02
© Sebastien Bozon / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Le rappeur Booba a répondu à une moquerie de Karine Le Marchand mardi soir. L'animatrice avait filmé des chatons en train de se battre et les avait surnommé Booba et Kaaris, en référence à la bagarre qui a éclaté à Orly entre les deux rappeurs.

Quand on le cherche, on le trouve. Booba a encore fait parler de lui mardi 4. C'est cette fois-ci sur Instagram que le rappeur s'est exprimé et a clashé… Karine Le Marchand, ce à quoi les fans ne devaient pas trop s'attendre.

Tout a commencé lundi 3. La présentatrice de l'émission L'Amour est dans le pré, actuellement diffusée sur la chaîne M6, a publié une vidéo sur sa story. Le court film, seulement disponible 24 heures, montrait deux chatons prénommés Lulu et Oréo se battre.

Amusée, l'animatrice a légendé la séquence en écrivant: "Booba et Kaaris", en référence à la bagarre qui a éclaté entre les deux rappeurs au début du mois d'août à l'aéroport d'Orly.

A voir aussi: Booba et Kaaris s'expriment après leur sortie de prison (photos + vidéo)

"On est pas à Orly, ça suffit", a même lancé la présentatrice star de la sixième chaîne.

Mais cette petite blague est arrivée jusqu'au rappeur Booba. Et la plaisanterie ne l'a visiblement pas fait beaucoup rire. Publiquement, celui qui se fait appeler Le Duc a répondu à celle qui a tourné la bagarre d'Orly en dérision.

"Dis ça à ton ex le crackers qui a 14 condamnations pour violences sur femmes et animaux pauvre cloche", lui a sèchement rétorqué, par écrit, celui qui s'appelle en réalité Elie Yaffa et qui faisait là référence à JoeyStarr. Ce dernier a en effet eu de nombreux problèmes judiciaires pour violences et il a récemment vécu une courte histoire d'amour avec la présentatrice.

Karine Le Marchand a immédiatement fait savoir à Booba qu'elle n'était pas vraiment d'accord avec lui. Et par message privé, que le rappeur a décidé de dévoiler, elle lui a répondu: "Ce n'est que de l'humour franchement cher Monsieur je ne suis pas dans vos histoires et il me semble que je ne vous manque pas de respect... si vous suiviez mes stories vous verriez que je n'attaque jamais personne. Donc pauvre cloche je ne l'accepte pas et je pense que vous devriez reconsidérer vos propos".

"J'ai qu'ça à foutre de suivre tes stories, j'prends pas d'crack moi", lui a rétorqué B2O. JoeyStarr concerné malgré lui par ce clash n'a pour l'instant pas réagi.

Booba, qui comme Kaaris a été incarcéré (et relâché depuis) après leur violente bagarre à Orly, devra lui se présenter au tribunal jeudi 6 dans le cadre de cette affaire. Avec son ennemi juré et leurs amis respectifs, ils comparaissent pour violences aggravées et vols en réunion: ils risquent jusqu'à dix ans de prison.

A lire aussi:

Les rappeurs ennemis Booba et Kaaris jugés jeudi pour leur rixe à Orly

Toujours en détention, Booba a envoyé une lettre au rappeur Médine

"Ça date de très longtemps" : quand Booba et Kaaris racontent leur rivalité aux enquêteurs

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La blague de Karine Le Marchand n'a pas du tout plus à Booba et il lui a fait savoir.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-