Booba et Kaaris continuent de se provoquer avant leur "octogone" (photo)

Booba et Kaaris continuent de se provoquer avant leur "octogone" (photo)

Publié le 02/05/2019 à 16:36 - Mise à jour à 16:58
© Dominique FAGET, Loïc VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Alors que le combat qui doit opposer les deux rappeurs Booba et Karris est prévu pour le mois de décembre en Suisse, les deux hommes continuent de se provoquer sur les réseaux sociaux. 

Fin avril, le rappeur Booba postait sur Instagram une vidéo de lui en train de s'entraîner en vue de son combat qui va l'opposer à Kaaris en décembre 2019. Mercredi, son rival lui a répondu sur le même réseau social en postant une photo de lui sur un ring, un masque lui recouvrant le visage.

"Décembre 2019. On va faire la guerre. Tes marabouts n’y pourront rien", a-t-il inscrit en légende de son cliché à l'intention de son rival. Ce dernier lui a d'ailleurs immédiatement répondu dans les commentaires d'un cinglant: "Mon marabout dit tout le contraire. Tu pues des pieds".

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

DÉCEMBRE 2019  On va faire la guerre Tes marabouts n’y pourront rien

Une publication partagée par KAARIS (@kaarisofficiel1) le

Lire aussi – Les rappeurs Booba et Kaaris annoncent leur combat pour décembre en Suisse

Kaaris et Booba avaient été condamnés à 18 mois de prison avec sursis et 50.000 euros d'amende pour une violente bagarre qui les avaient opposé avec leurs proches respectifs à l'aéroport d'Orly en août 2018 devant les smartphones de passages éberlués.

Après de nombreuses péripéties et des centaines d'insultes échangées, le combat pourrait ainsi avoir lieu en décembre, sous la houlette d'un promoteur suisse de combats de MMA, le Strength and Honor Championship. Celui-ci avait annoncé fin mars un contrat de "1,5 million d'euros pour le gagnant et 500.000 euros pour le perdant".

La négociation des détails a été "très difficile", avait assuré à la mi-avril le promoteur Raid Salah au site Konbini, les deux rappeurs ayant chacun "des caprices". Et d'ajouter: "Ça ne va pas être un combat technique, mais deux stars dans une cage pour combattre dans les règles, ça montre que tout le monde peut s'entraîner et devenir un combattant de MMA au lieu de se battre dans la rue".

Voir:

Combat Kaaris-Booba: "Dozo" dénonce la signature d'un contrat par "le Duc" chez Hanouna (photo)

Booba à TPMP, Patrice Quarteron tente de s'introduire sur le plateau (vidéos)

Booba contre Kaaris: le combat aura bien lieu, découvrez où et quand (vidéo)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Booba et Kaaris continuent à se provoquer sur les réseaux sociaux.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-