Combat Kaaris-Booba: "Dozo" dénonce la signature d'un contrat par "le Duc" chez Hanouna (photo)

Combat Kaaris-Booba: "Dozo" dénonce la signature d'un contrat par "le Duc" chez Hanouna (photo)

Publié le 08/03/2019 à 12:33 - Mise à jour à 12:42
© GUILLAUME BAPTISTE, DOMINIQUE FAGET / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Lundi 4, sur le plateau de Touche pas à mon poste présenté par Cyril Hanouna, Booba a signé en direct un engagement en Suisse pour son combat contre Kaaris. Ce dernier a dénoncé la manoeuvre rappelant qu'il avait lui-même paraphé un engagement nettement plus rémunérateur en Tunisie.

L'histoire semble ne jamais finir entre "clash" et rebondissement. Dans l'affaire de l'hypothétique combat entre Booba et Kaaris, pour solder notamment leurs inimités (avec en point d'orgue la bagarre du 1er août 2018 à Orly), c'est maintenant Kaaris qui tacle à la fois son rival, mais aussi Cyril Hanouna.

Ce dernier, proche déclaré de Booba (mais qui a déjà invité Kaaris dans ses émissions) recevait lundi 4 le rappeur de Boulogne-Billancourt sur le plateau de Touche pas à mon poste.

Là, le "Duc" a signé en direct un contrat pour le combat avec la société SHC qui prévoit d'organiser la rencontre à Genève, en Suisse. Une décision visiblement unilatérale qui n'a visiblement pas plus à Kaaris, alias le "Dozo" (Okou Gnakouri, de son vrai nom).

Voir aussi - Bagarre à Orly: Kaaris renonce à l'appel de sa condamnation

Il a décidé de réagir sur son compte Instagram expliquant avoir déjà signé de son côté un contrat nettement plus rémunérateur que celui dont s'enorgueillit Booba. "Entre un contrat à 20k (20.000 euros, NDLR) et un contrat à 1 million, mon choix est vite fait. Exclusivité, tu connais? Ça veut dire que c’est pour la TUNISIE que j’ai signé! Cyril Hanouna compte faire un TPMP spécial Tunisie donc même Matthieu Delormeau va y aller, alors arrête de te chier dessus".

Dans un second message, Kaaris publie même les détails du contrat de SHC invectivant une nouvelle fois son rival: "Oui c’est vrai suis en chien je vais bientot aller faire la manche alors rends-moi riche ELIE (Elie Yaffa, le vrai nom de Booba, NDLR) et signe mon contrat tout le monde va voir ça sur le net (…)  tu fais 7.000km pour aller à Dubaï tu peux aller en Tunisie c’est à 2h sans visa".

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

ASKIP @boobaofficial est tjrs dans les locaux de TPMP  c’est bon tu peux sortir sale tchoin les flics sont arrivés Contrat suisse : 20k euros incluant les vhr et 40% du pay per view Contrat tunisien : 500 000 euros chacun et 500 000 euros de primes pr le gagnant Ils ont essayé de me salir en direct tout était manigancé mais comme ELIELEYENCLI n’as aucune répartie ment et se chiait dessus ca a fait plouf Oui c’est vrai suis en chien jvais bientot aller faire la manche alors rends moi riche ELIE et signe mon contrat tout le monde va voir ça sur le net tkt pas tu fais 7000km pour aller a dubai tu peux aller en Tunisie c’est a 2h sans visa  #ilssontdanslahagra #ilveutmerendrehandicapé #ilestfousoignezle #arretedappelerlapolice #tunespasdu93 #meudongang

Une publication partagée par KAARIS (@kaarisofficiel1) le

Des messages qui, au-delà de la provocation, sèment toujours le trouble sur la tenue réelle de ce combat. Un premier temps annoncé à Bruxelles, de nombreuses hypothèses ont émergé sur ce qu'il pourrait se passer, les intéressés eux-mêmes ayant émis des informations contradictoires, y compris même l'annulation pure et simple de la rencontre.

Voir aussi:

Booba annonce un combat de boxe contre Kaaris en avril à Bruxelles

Booba veut défier Kaaris sur un ring de boxe, il accepte (vidéo)

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Kaaris dénonce la démarche de Booba.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-