Contre "l'injonction à être sexy", Sara Forestier apparaît sans maquillage dans l'émission "Stupéfiant!" (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Contre "l'injonction à être sexy", Sara Forestier apparaît sans maquillage dans l'émission "Stupéfiant!" (vidéo)

Publié le 07/11/2017 à 12:18 - Mise à jour à 12:28
©Stupéfiant/Instagram
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Pour dénoncer "l'injonction à être sexy" envers les actrice, Sara Forestier est apparue sans maquillage ni coiffure dans l'émission "Stupéfiant!". Elle a expliqué à Léa Salamé qu'elle refusait de poser nue pour des magazines.

Pour l'émission Stupéfiant!, qui sera diffusée ce mardi 6 dans la soirée sur France 2, l'actrice et réalisatrice Sara Forestier est apparue au naturel, refusant "l'obligation" d'être sexy.

Quelques vidéos d'avant-première de l'émission ont été publiées ce mardi par la société de production Bangumi.

Ni maquillée ni coiffée, celle qui présentait à Léa Salamé son tout premier film, M, en tant que réalisatrice a tenu à expliquer son choix. "J'adore le maquillage, j'adore la féminité, j'aime les nus... je n'ai pas de problème avec ça. Mais moi j'ai un problème avec l'injonction. On a quand même une responsabilité dans le cinéma ou dans les médias. De par le fait qu'on est filmée là par des caméras. De part le fait qu'on est représentées... On représente une image de la femme", a-t-elle argumenté.

"Ce qui est assez fou c'est qu'on demande ça à des femmes qui sont créatrices, en fait. C'est pour ça que je dis que moi mon métier, ce n'est pas d'être sexy, ce n'est pas d'être glamour, mon métier c'est de créer de l'émotion", a-t-elle expliqué à la journaliste en indiquant qu'elle ne "comprenait pas" la "tradition" des "comédiennes qui font des photos nues dans Lui".

"Une femme ce n'est pas que ça", a insisté celle qui a avoué s'être déjà sentie "heurtée" lorsque des photographes lui demandaient d'être sexy lors de shootings.

L'actrice césarisée en 2011 pour Le Nom des gens a aussi évoqué le harcèlement sexuel dans le milieu du cinéma. Pour elle une "affaire Weinstein à la française" est tout à fait possible tant les rapports entre réalisateurs et actrices sont à la frontière "hyper floue" de la séduction.

"J'ai connu des choses que je trouve ahurissantes. (...) J'ai eu une fois un metteur en scène qui voulait coucher avec moi et qui me l'a dit très très clairement. J'ai compris que si je ne couchais pas avec lui, je ne tournerai pas dans son film", a-t-elle évoqué en indiquant qu'elle n'avait pas fait partie du casting.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Sara Forestier a tenu à faire entendre sa parole alors qu'elle présentait son dernier film.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-