Geneviève de Fontenay "déteste" Emmanuel Macron, elle explique pourquoi

Geneviève de Fontenay "déteste" Emmanuel Macron, elle explique pourquoi

Publié le 14/11/2017 à 08:50 - Mise à jour à 09:07
©Miguel Medina/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Alors qu'elle l'avait soutenu pendant la campagne électorale, Geneviève de Fontenay s'est montrée très critique envers Emmanuel Macron lors d'une interview accordée à "Télé-Loisirs". L'ancienne dirigeante du comité Miss France a expliqué qu'elle le détestait à présent.

Geneviève de Fontenay n'est pas du genre à passer par quatre chemins lorsqu'elle a quelque chose à dire, notamment lorsqu'il s'agit de politique. Ainsi, lors d'un entretien accordé à Télé-Loisirs, l'ancienne dirigeante du comité Miss France s'est montrée très critique envers Emmanuel Macron alors qu'elle l'avait pourtant soutenu durant la campagne électorale. Elle a expliqué clairement qu'elle ne le portait plus dans son cœur.

 "C'était mon ami, mais je le déteste maintenant!", a-t-elle confié expliquant par la suite les raisons de ce désamour. "Il est dans les pattes du Medef, du CAC 40, des banquiers. Il va faire beaucoup de dégâts dans la France en précarité. Il y a des gens qui dorment dans la rue, sans rien, en ce moment", a ajouté celle qui se montrait déjà dubitative à son égard il y a quelques mois: "j'espère qu'il n'a pas une banque à la place du cœur", avait-elle ainsi déclaré.

Mais le chef de l'Etat n'est pas la seule cible de la dame au chapeau. Jean-Luc Mélenchon s'est également attiré les foudres de Geneviève de Fontenay et en a lui aussi pris pour son grade. "C'est une catastrophe. J'ai l'impression qu'il est en pleine dépression. Alors qu'est ce qu'il reste comme opposition maintenant? Il n'y a plus que moi", a-t-elle notamment déclaré à son sujet.

Seul Florian Philippot semble ne pas l'avoir déçue. Et bien qu'elle ne veuille pas s'engager à ses côtés, Geneviève de Fontenay le rejoint dans certains de ses combats et n'hésite pas à lui donner quelques conseils. "Je l'ai vu il n'y a pas longtemps (…) Il a créé un comité qui s'appelle les Patriotes. Alors je lui ai dit que cela aurait été bien qu'il ait mis +les Patriotes démocrates+ pour récupérer des socialistes", a-t-elle confié. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"C'était mon ami, mais je le déteste maintenant!", a confié Geneviève de Fontenay en parlant d'Emmanuel Macron.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-