Isaac Kappy, l'acteur qui prétendait dénoncer les pédophiles à Hollywood, s'est suicidé

Isaac Kappy, l'acteur qui prétendait dénoncer les pédophiles à Hollywood, s'est suicidé

Publié le 15/05/2019 à 07:31 - Mise à jour à 07:40
©Capture d'écran/Youtube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

La police a confirmé mardi 14 que l'homme qui s'était suicidé la veille en se jetant d'un pont dans l'Arizona était l'acteur Isaac Kappy. L'homme, d'un caractère instable, et qui avait une carrière plutôt modeste (avec des seconds rôles dans plusieurs grosses productions hollywoodiennes) avait déclenché plusieurs polémiques en accusant des acteurs ou des réalisateurs américains d'être des pédophiles.

L’acteur Isaac Kappy, qui a notamment joué dans Terminator Renaissance ou dans Thor s’est suicidé lundi 13 en sautant d’un pont dans l’Arizona. Les autorités locales ont confirmé que le comédien âgé de 42 ans était bien l’homme qui s’est précipité dans le vide au petit matin s’écrasant sur un pickup roulant sur l’autoroute.

Isaac Kappy, s’il n’était pas un acteur de premier plan s’était fait connaître par une série de polémiques, notamment dans la dénonciation –sans avancer de preuves tangibles– de pédophiles qui séviraient à Hollywood. Il avait notamment dénoncé (voir ici) dans une vidéo l’acteur Seth Green (Austin Powers, Scooby-Doo 2), qui était pourtant l’un de ses amis, ou les réalisateurs James Gunn (Les Gardiens de la galaxie) et Steven Spielberg. Isaac Kappy était aussi rentré en contact avec Corey Feldman, ancien enfant star et victime déclarée d’un réseau de pédophiles, qui n’avait pas donné suite à sa sollicitation.

L’acteur avait aussi fait la Une de la presse people pour avoir tenté d’étrangler Paris Jackson, la fille de Mickael Jackson, en marge d’une soirée en 2018. Celle-ci aurait aussi été harcelée par de nombreux messages envoyés par l’acteur.

Lire aussi - Corey Feldman, ex-enfant star d'Hollywood, prépare un documentaire sur la pédophilie dans le cinéma: "Je peux citer 6 noms"

Isaac Kappy avait publié dimanche, veille de son suicide, un message d’adieu particulièrement étrange sur Instagram. "Je N’AI PAS ÉTÉ un mec bien. En fait, j’ai été un mec mauvais tout au long de ma vie. J’ai manipulé les gens pour de l’argent. J’ai trahi de NOMBREUSES personnes et leur confiance. J’ai vendu de la drogue (…) Plus tôt cette semaine, j’ai commis un acte d’une grande désinvolture (…) Je dévoilerai publiquement les détails le moment voulu" explique-t-il. Mais le long message se perd ensuite dans une succession de regrets étranges où l’acteur revient sur ses accusations de pédophilie contre des acteurs ou des réalisateurs ("J’ai révélé le nom de pédophiles qui étaient d’anciens AMIS et je suis resté dans leur entourage bien plus que je n’aurais dû, essayant de profiter d’eux même après avoir eu connaissance de leurs actes"), et des références à "Q", le pseudonyme d’une personne (ou de plusieurs personnes) qui défend sur les forums l’idée que Donald Trump lutte contre "l’Etat profond" à Washington. "J’ai dit à des gens de l’administration de Trump que je veux admettre de nombreux crimes (…) Une nation ne peut supporter les traîtres et je ne suis pas une exception". Le message, pour une raison peu claire, est daté du 4 juillet, le jour de la fête nationale américaine.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Beware the man that has nothing to lose, for he has nothing to protect.

Une publication partagée par Isaac Kappy (@isaackappy) le

Sur les réseaux sociaux, certains internautes, qui considéraient Isaac Kappy comme un "lanceur d’alerte", mettent déjà en doute la thèse du suicide. La police a annoncé qu’en l’absence d’autres blessés, l’enquête était close.

Voir aussi:

Corps découvert dans une valise, le suspect se serait suicidé

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Isaac Kappy s'est suicidé à l'âge de 42 ans.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-