Jamel Debbouze a refusé d'être secrétaire d'Etat

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Jamel Debbouze a refusé d'être secrétaire d'Etat

Publié le 30/07/2018 à 15:00 - Mise à jour à 18:03
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Jamel Debbouze a révélé dans un interview publié dimanche qu'il avait récemment été approché par l'Elysée pour devenir secrétaire d'Etat. L'humoriste a bien précisé qu'il a refusé la proposition

Il aurait pu être membre du gouvernement, comme Marlène Schiappa ou Mounir Mahjoubi. Jamel Debbouze a en effet confié avoir été approché par l'Elysée pour devenir secrétaire d'Etat.

L'humoriste a fait cette révélation dans un long interview publié dimanche 29 dans le JDD.

La star aujourd'hui âgée de 43 ans a cependant refusé la proposition, préférant poursuivre sa carrière sur scène.

A voir aussi: Le "Marrakech du rire" de Jamel Debbouze a-t-il truqué ses images?

"Ce n'est évidemment pas mon métier, je m'y ennuierai à mourir, c'est là où je serai le moins efficace, le plus figé et le plus critiqué", a-t-il ainsi indiqué en expliquant qu'il vivait son engagement citoyen à travers son parcours d'artiste.

Ce n'est pas la première fois que l'humoriste évoque cette proposition étonnante. Au micro de RMC en octobre dernier, il se confiait déjà en indiquant qu'il avait refusé l'offre.

"Si je vous en dis plus, on ne retiendra que ça", a cependant dit Jamel Debbouze au JDD, ne voulant visiblement pas s'étaler sur le sujet.

Après avoir soutenu François Hollande et s'être affiché avec plusieurs personnalités de gauche comme Martine Audry ou Ségolène Royal, Jamel Debbouze a soutenu Emmanuel Macron, qu'il a dit adorer car il avait réussi à relancer "quelque chose dans le pays".

L'artiste qui se considère aussi comme un homme d'affaires "par la force des choses" ne se voit donc pas ajouter la casquette d'homme politique à ses compétences.

A lire aussi:

Jamel Debbouze évoque son accident pour la première fois

Jamel Debbouze plus le bienvenu à Trappes?

Jamel Debbouze a décliné une offre du gouvernement, découvrez les raisons de son refus

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jamel Debbouze a expliqué qu'il avait refusé d'être secrétaire d'Etat.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-