Julie Ricci avoue avoir fait une fausse couche (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Julie Ricci avoue avoir fait une fausse couche (vidéo)

Publié le 08/07/2019 à 09:39 - Mise à jour à 09:40
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Julie Ricci, ancienne candidate de téléréalité, a révélé dimanche 7 juillet dans une vidéo YouTube avoir fait une fausse couche, alors qu'elle était enceinte de quatre mois. Une épreuve difficile qu'elle traverse avec l'amour de son mari PJ Cabrières et de son fils Gianni.

Julie Ricci a encore traversé une douloureuse épreuve. La jeune femme de 31 ans, ancienne candidate de téléréalité, a avoué dimanche dans une vidéo YouTube qu'elle avait récemment fait une fausse couche alors qu'elle était enceinte de quatre mois.

"Avec mon mari, nous essayons d’avoir un deuxième enfant, on veut des frères et sœurs pour Giannito. J’étais enceinte donc on était super heureux, on allait vous l’annoncer, j’étais à un peu plus de quatre mois de grossesse", a-t-elle ainsi révélé avec beaucoup d'émotion.

"Ça m’a fait trop de peine parce qu’à l'échographie on commençait déjà à voir un petit bébé, une tête des petits bras, des petits pieds", a-t-elle ensuite ajouté.

En partageant cette difficile expérience, qu'elle traverse avec le soutien de son mari PJ Cabrières et de son fils Gianni (9 mois), Julie Ricci voulait aussi entrer en contact avec des mamans qui ont subi la même chose qu'elle.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Comment ne pas retrouver le sourire devant cette petite frimousse Beaucoup de témoignages très poignants suite à ma vidéo YouTube je ne pensais pas qu’il y avait autant de femmes qui avaient vécu cette expérience et bien pire encore chaque femme à son histoire, il est vrai que nous gardons toute le sourire mais derrière celui ci il y a une histoire Une immense pensée à toutes les femmes qui ont perdu un enfant pour certaines plusieurs hélas, c’est tellement triste et à la fois j’aimerais vous souhaiter de ne pas perdre votre sourire pour autant. Dans la vie il y a toujours mieux c’est vrai mais il y a aussi toujours pire. Nous avons toutes un destin différent et suivons notre chemin parsemé d’embûches, de bonheur et d’émotions Soyons solidaire entre femmes écoutons nous, entraidons nous un simple sourire peut changer la journée d’une personne un échange ou quelques mots gentils. Aimez vous, aimez la vie, ne vous oubliez pas c’est important. N’ayez pas peur d’être d’être un peu égoïste et pensez enfin à vous. #women #girls #power Encore merci pour tous vos messages

Une publication partagée par Julie Ricci (@juliericci_officiel) le

Sur les réseaux sociaux, elle a reçu des dizaines de messages de soutien et des témoignages d'autres femmes qui ont traversé la même épreuve.

Lire aussi: Une abonnée souhaite qu'elle perde son bébé, Jessica Thivenin s'énerve

En février, Julie Ricci avait été renversée par une voiture alors qu'elle tenait Gianni, qui était alors tout petit, dans ses bras.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une journée de repos avec mon Mari et notre fils merci à mon Mari @pjcabrieres qui prend bien soin de nous, je peux hélas plus bercer mon fils pour l’endormir dans les bras, plus cuisiner, plus étendre le linge, plus faire le bain de mon fils à vrai dire plus grand chose car une fois debout j’ai les béquilles en main et ne peut poser mon pied à terre car j’ai des douleurs assez fortes avec des courbatures de partout. C’est pas tip top mais c’est ainsi alors je fais avec j’ai l’impression d’être inutile à la maison pour mon fils et mon Mari ça m’embête bcp mais PJ est un super Papa MERCI J’espère que vous avez passé un bon week-end et vous souhaite à tous de passer une excellente semaine Un grand merci pour vos message de soutiens et une pensée à toutes les personnes malades, à l’hôpital, handicapés ou avec des fractures ou des blessures

Une publication partagée par Julie Ricci (@juliericci_officiel) le

Le bébé n'avait souffert d'aucune blessure mais, elle, elle avait été victime d'une grave fracture au pied, l'obligeant à rester allongée un certain temps et à garder des béquilles pendant plusieurs mois.

Quelques semaines après, elle avait dû passer une radio, ce qui est interdit en étant enceinte, mais elle ne savait pas à ce moment-là qu'elle attendait son deuxième bébé. Dans sa vidéo, elle s'est demandée si ce moment avait pu jouer, avant de se dire que "la nature est bien faite, que si ça n'a pas tenu c’est peut-être qu’il y avait un problème".

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Julie Ricci a avoué avoir fait une fausse couche dimanche dans une vidéo YouTube.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-