Le chanteur des Eagles of Death Metal fustige les manifestants anti-armes à feu

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Le chanteur des Eagles of Death Metal fustige les manifestants anti-armes à feu

Publié le 26/03/2018 à 15:54 - Mise à jour à 15:59
© PHILIPPE WOJAZER / POOL/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Jesse Hughes, le chanteur des Eagles of Death Metal qui était présent lors des attentats du Bataclan, a sévèrement critiqué les manifestants anti-armes à feu dimanche. A l'appel des étudiant de Parkland, dont l'établissement a été la cible d'une tuerie de masse, des dizaines de manifestations contre les armes ont été organisées.

Bien qu'il ait été le témoin des attentats du Bataclan à Paris en 2015, le chanteur des Eagles of Death Metal aime les armes à feu. Et il l'a fait savoir dimanche 25 alors que des manifestations anti-armes étaient organisées la veille aux Etats-Unis.

Jesse Hughes s'en est violement pris aux manifestants sur Instagram et il a fustigé l'action des militants anti-armes qu'il a jugée "pathétique et dégoutante".

A voir aussi: La mobilisation anti-armes continue, mais l'élan politique manque

Utilisant son statut de "survivant d'une fusillade de masse", il a pointé du doigt les élèves qui avaient "protesté et séché les cours" qui selon lui "insultaient la mémoire de ceux qui ont été tués" et lui-même.

Pour le rockeur, adopter une loi interdisant les armes à feu reviendrait à "dénigrer la mémoire et nous (la population) maudire en exploitant la mort de 16 de vos camarades de classes pour quelques likes sur Facebook et un éclairage médiatique".

L'image qui accompagnait le texte était un dessin représentant une femme qui expliquait à son interlocuteur avoir "rangé son arme pour mettre fin à la violence". L'homme face à elle lui répondait alors avoir "coupé son propre sexe pour arrêter les viols".

Plusieurs manifestations contre les armes à feu ont été organisées partout dans le monde à l'initiative des étudiants de l'école de Parkland qui ont récemment été victimes d'une tuerie de masse au sein de leur établissement.

Les élèves avaient appelé la population à défiler à Washington pour demander "l'arrêt des violences par arme à feu". Des milliers de personnes, dont des stars, ont répondu à l'appel samedi 24 et d'autres manifestations ont été organisées dans d'autres villes des Etats-Unis.

La publication du leader du groupe Eagles of Death Metal a créé la polémique. Il y est cependant habitué puisqu'il a déjà tenu de tels propos. Après les attentats du Bataclan, il avait par exemple insinué que les vigiles présents dans la salle de concert étaient complices des terroristes.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jesse Hughes, pro-armes à feu, a vivement critiqué les manifestations contre les armes aux Etats-Unis.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-