Le concours de Miss France attaqué en justice par une association féministe

Le concours de Miss France attaqué en justice par une association féministe

Publié le 21/10/2021 à 11:30
© Pascal GUYOT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Sexisme et discrimination : l’association "Osez le féminisme" attaque le concours Miss France et la société Endemol Production sur ces deux motifs.

Trois femmes de cette association ont souhaité se présenter à l’élection, mais elles se sont fait refouler, selon Paris-Match. La cause ? Elles ne répondaient pas aux critères demandés par la société Miss France, à savoir mesurer au moins 1,70 m, avoir entre 18 et 24 ans, être célibataire, ne pas fumer en public et ne porter aucun tatouage ou piercing visible. Des critères qui sont discriminatoires selon l’association féministe. Selon elles, ce concours viole le droit du travail, en utilisant « des femmes pour fabriquer un programme audiovisuel extrêmement lucratif tout en bafouant le droit du travail ».

Alors même que les candidates ne signent pas de contrat de travail, l'association "Osez le féminisme" s'interroge sur leur relation avec la société Endemol, qui s'apparente, selon elle, à une relation employeur/salarié. Pour l'association, le concours se doit donc respecter le Code du travail : à savoir, de ne pas recourir lors du processus de recrutement à des critères liés « aux mœurs, à l’âge, à la situation de famille ou à l’apparence physique », comme l’explique Me Violaine De Filippis-Abate, avocate d’Osez le féminisme sur les ondes de RMC.

L’actuelle présidente du concours Miss France, Alexia Laroche-Joubert, n’a pas tardé à réagir, en rappelant que le concours avait été modernisé. Elle déplore, également, au micro de BFMTV, que des associations féministes culpabilisent « les jeunes qui s'inscrivent » et qui ont « le droit de rêver ». Concernant le Code du travail, Alexia Laroche-Joubert n’a pas de doute, les candidates à l’élection n’ont pas de relation de salariat ni avec la société Miss France, ni avec la société Endemol Production : « Car c'est un concours, c'est même un concours qui existe depuis 100 ans. (...) Il est retransmis depuis 25 ans à la télévision, comme des concours de cuisine qui existent aussi au régional et au niveau national, c'est un concours. En revanche, il y a règlement du jeu ».

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des candidates à l'élection du concours Miss France

Newsletter


Fil d'actualités Vidéos




Commentaires

-