Meghan Markle: son père pense qu'elle se porterait mieux s'il mourrait

Meghan Markle: son père pense qu'elle se porterait mieux s'il mourrait

Publié le 30/07/2018 à 15:51 - Mise à jour à 15:54
© JACK HILL / POOL/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Thomas Markle, le père de Meghan Markle, s'est confié ce week-end à un hebdomadaire britannique. Il a confié ne plus pouvoir entrer en contact avec elle et a même déclaré qu'elle se porterait sans doute mieux s'il en venait à mourir.

Meghan Markle aurait apparemment totalement coupé les ponts avec sa famille du côté de son père. Volontairement ou forcée par la famille royale d'Angleterre, à laquelle elle appartient désormais, ça, personne ne le saura jamais avec certitude.

Mais son père, Thomas Markle, qui n'a pas pu assister à son mariage avec le prince Harry, est persuadé que sa fille, dont il n'a plus de nouvelles depuis plusieurs semaines (autrement que par les médias), est la marionnette de la royauté.

Thomas Markle s'est confié dans une longue interview à l'hebdomadaire britannique The Mail on Sunday. Il y assure avoir été mis à l'écart par la famille royale et ne plus pouvoir entrer en contact avec sa fille, depuis que les numéros directs qu'il avait ont été suspendus par la communication du palais de Kensington.

Lire aussi: Meghan Markle - avoir manqué son mariage rend son père très malheureux

"Je n'ai plus aucun moyen de contacter ma fille… C'est bientôt son anniversaire, le 4 août. Je voudrais lui envoyer une carte au palais de Kensington mais ma lettre sera juste une parmi des milliers d'autres et elle ne la lira probablement jamais", a-t-il ainsi déclaré.

Thomas Markle pense même que la reine d'Angleterre et toute sa prestigieuse famille cherchent à le réduire au silence, et l'empêcheront, à l'avenir, d'entrer en contact avec ses éventuels petits-enfants. Il ne compte toutefois pas se laisser faire.

Terriblement affecté par la situation, il espère pouvoir vivre assez longtemps pour revoir sa fille en vrai.

Agé de 74 ans, il a expliqué que dans sa famille les hommes "vivent rarement au-delà de 80 ans": "Je pourrais mourir demain. (…) Peut-être que ce serait plus simple pour Meghan. Tout le monde se sentirait désolé pour elle. J'espère qu'on se réconciliera avant. Je ne veux pas mourir sans jamais lui avoir reparlé".

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Thomas Markle, père de la désormais duchesse de Sussex, espère ne pas mourir avant d'avoir revu sa fille.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-