Miss France: Vaimalama Chaves recalée une première fois à Miss Tahiti

Miss France: Vaimalama Chaves recalée une première fois à Miss Tahiti

Publié le 19/12/2018 à 16:05 - Mise à jour à 16:09
© FRANCOIS LO PRESTI / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Vaimalama Chaves, Miss Tahiti et désormais Miss France 2019, a bien failli ne jamais être candidate au concours de beauté. Elle s'était présentée à Miss Tahiti une première fois en 2015… et avait été recalée.

Vaimalama Chaves est devenue samedi 15 au soir Miss France 2019. Une victoire incontestée avec plus de 44% des suffrages. Et pourtant, le parcours de la jeune femme de 24 ans, qui représentait Tahiti, n'a pas été si simple.

En 2015, elle s'était déjà présentée à l'élection Miss Tahiti et avait été recalée. Mais cette déception n'avait fait que renforcer sa détermination, lui permettant de remporter haut-la-main son élection régionale avant de succéder officiellement à Maëva Coucke.

"Je n'étais pas prête et le comité n'avait pas retenu ma candidature. Je me suis dit, qu'à cela ne tienne, je reviendrai… Je ne suis pas du genre à baisser les bras. Et plus on me tire vers le bas, plus je veux monter haut", a-t-elle ainsi révélé à Gala au sujet de son échec en 2015.

Lire aussi: Vaimalama Chaves (Miss France 2019) est célibataire

Avant sa première tentative, Vaimalama Chaves était ronde. Elle s'est mise au régime et a tout fait pour réussir dès 2015. Elle a perdu 20 kilos, mais ça n'a pas suffi.

"J’ai remplacé la junk food par des fruits et des légumes. J’ai diminué les quantités. Et puis j’ai fait du sport. Du surf, de la randonnée, de la musculation, du fitness…", a-t-elle ainsi expliqué sur son changement de mode de vie.

En 2017, elle s'est donc finalement à nouveau portée candidate et s'était même encore affinée. Ce qui a fini par payer.

Et aussi:

Miss France 2019: Vaimalama Chaves bat déjà tous les records

Miss Tahiti, Vaimalama Chaves, élue Miss France 2019

Vaimalama Chaves, de "monstre" à la couronne de Miss France

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Vaimalama Chaves (Miss France 2019) a été recalée une première fois à l'élection Miss Tahiti en 2015.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-