Mort de Charles Aznavour: les admirateurs se succèdent au cimetière

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Mort de Charles Aznavour: les admirateurs se succèdent au cimetière

Publié le 30/10/2018 à 11:50 - Mise à jour à 11:57
© JOEL SAGET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

-A +A

Charles Aznavour est mort depuis presque un mois et le cimetière de la petite commune des Yvelines qui a accueilli sa dépouille ne désemplit pas. Les touristes ou les admirateurs viennent en masse lui rendre un dernier hommage.

Touristes ou admirateurs, ils se succèdent pour se recueillir devant la tombe de Charles Aznavour, décédé il y a à peine un mois. Le chanteur décédé le 1er octobre à l'âge de 94 ans a en effet été inhumé dans le cimetière de la petite commune de Montfort-l'Amaury dans les Yvelines. Depuis, dans cette ville d'à peine 3.000 habitants, c'est l'affluence chaque jour.

Outre les nombreux anonymes, quelques personnalités connues ont également fait leur passage devant la tombe de l'artiste, comme Laeticia Hallyday et ses deux filles, en marge de son déplacement pour assurer la promotion de l'album posthume de Johnny Hallyday Mon pays c'est l'amour.

Le cimetière ne désemplit pas et le fleuriste de la commune admet, comme il en témoigne au Parisien, que depuis les funérailles, les affaires sont plutôt florissantes.

Lire aussi: Aznavour inhumé après un dernier hommage à la cathédrale arménienne de Paris

Charles Aznavour s'est éteint lundi 1er dans la salle de bain de son domicile dans le sud-est de la France, à la suite d'une défaillance cardio-respiratoire. Inépuisable et fourmillant de projets, celui qui s'était imaginé vivre jusqu'à 100 ans avait repris la scène en septembre avec deux concerts au Japon, et s'apprêtait à repartir en tournée sur les routes de France.

Il laisse derrière lui, sa veuve Ulla, avec qui il a vécu pendant plus de cinquante ans, et cinq enfants.

Voir aussi:

L'adieu au géant Aznavour, monument de la chanson et "visage de la France" 

Cuba et Charles Aznavour, une histoire d'amour au rythme caribéen

Auteur(s): La rédaction de France-Soir


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La tombe de Charles Aznavour voit se succéder les admirateurs.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-