OSS 117: quand Jean Dujardin se moque (gentiment) d'Emmanuel Macron (vidéo)

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

OSS 117: quand Jean Dujardin se moque (gentiment) d'Emmanuel Macron (vidéo)

Publié le 21/06/2018 à 10:49 - Mise à jour à 11:01
©Emilie de la Hosseraye/Gaumont
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

L'invective d'Emmanuel Macron envers un jeune qui devrait "avoir un diplôme avant de faire la révolution" a entraîné sur les réseaux sociaux une vague de comparaisons avec le personnage d'OSS 117. Son interprète, Jean Dujardin, s'est prêté au jeu mercredi via son compte Instagram.

Jean Dujardin s'est joint mercredi 20 au concert des internautes qui s'amusent depuis quelques jours à comparer Emmanuel Macron à Hubert Bonisseur de la Bath, alias OSS 117, l'espion français incarné à deux reprises par l'acteur.

En cause, la réponse du président de la République à un adolescent qui, après avoir chanté l'International lors des cérémonies du 18 juin, l'avait salué d'un "ça va Manu?".

Après lui avoir intimé de l'appeler "Monsieur le président ou Monsieur", Emmanuel Macron lui avait notamment lancé: "Tu fais les choses dans le bon ordre. Si un jour tu veux faire la révolution, tu apprends d'abord à avoir un diplôme et à te nourrir toi-même".

Voir aussi: "Apprends d'abord à avoir un diplôme" - Emmanuel Macron recadre un ado (vidéo)

Une phrase qui a rappelé à de nombreux fans des films le style d'OSS 117, notamment une scène mémorable de Rio ne répond plus, dans laquelle l'agent -archétype du Français conservateur désespérément en décalage avec son époque- explique à une bande de hippies qu'avant de changer le monde "il faudrait déjà vous lever le matin" et que "le vrai monde, il va chez le coiffeur".

Jean Dujardin a partagé mercredi un montage proposant de deviner qui était l'auteur, entre l'espion et le président, d'une suite de répliques telles que: "Vous n'allez pas me faire peur avec votre t-shirt. La meilleure façon de se payer un costard, c'est de travailler" ou encore "une dictature c'est quand les gens son communistes, déjà",

 

 #oss117 #president

Une publication partagée par Jean Dujardin (@jeandujardin) le

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que l'acteur s'amuse des comparaisons entre son personnage et le président de la République. Déjà pendant la campagne présidentielle, il avait retweeté une parodie d'un discours d'Emmanuel Macron. Les mots du candidat d'alors avaient été remplacés par le discours d'OSS 117 sur le nazisme.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jean Dujardin s'est amusé de la comparaison entre Emmanuel Macron et le personnage d'OSS 117.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-