Pourquoi Clovis Cornillac déteste-t-il Niels Arestrup?

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Pourquoi Clovis Cornillac déteste-t-il Niels Arestrup?

Publié le 12/02/2018 à 18:44 - Mise à jour à 18:45
©Capture d'écran/Youtube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Au micro d'Europe 1 Clovis Cornillac n'a pas mâché ses mots au sujet de Niels Arestrup ce lundi. Ce dernier est nommé dans la catégorie meilleur second rôle masculin aux César. S'il reconnait que son confrère est un bon acteur, il a dit ne pas apprécier l'homme.

Entre Clovis Cornillac et Niels Arestrup, l'entente n'est pas au beau fixe. C'est en tout cas ce qu'à laissé entendre le premier dans un interview au micro d'Europe 1 ce lundi 12 au matin.

Interrogé sur la nomination de Niels Arestrup pour le César du meilleur second rôle Clovis Cornillac, qui fait partie de l'académie des César, n'a pas mâché ses mots.

A voir aussi: Les principaux nommés aux César

"Je déteste cet homme", a tout de suite lâché l'acteur qui n'a certainement pas voté pour son confrère pour son rôle dans Au revoir là-haut de Albert Dupontel. "Evidemment de temps en temps on mélange un peu les choses", a reconnu l'interprète d'Astérix.

Il n'a pas voulu entrer dans les détails de leur brouille cependant. "Il sait pourquoi", a tout d'abord soufflé Clovis Cornillac avant d'expliquer: "il y a des gens qui se comportent mal. Et les gens qui se comportent mal en général c'est des gens que je n'aime pas".

Seulement, lorsque Daphné Burki l'a interrogé sur la façon dont il se comportait lorsqu'il était en présence de personnes qu'il n'aimait pas, l'acteur a souligné qu'il ne valait mieux pas qu'il les croise. "On évite de se croiser, je pense que c'est mieux", a-t-il expliqué avant de dire "on ne sait jamais" lorsque la journaliste lui demandait si la situation pouvait partir "en cacahuète".

La brouille "personnelle" n'a cependant pas empêché Clovis Cornillac de reconnaitre que Niels Arestrup, qui a été l'un des personnages les plus importants de la première saison de Baron Noir, était "un grand acteur".

La 43e cérémonie des César se déroulera à Paris, à la salle Pleyel, le vendredi 2 mars prochain. La grand messe du cinéma français sera animée par l'humoriste Manu Payet et diffusée en clair sur Canal +.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Clovis Cornillac, membre de l'académie des César, a dit ne pas du tout apprécier Niels Arestrup, nommé lors de la prochaine cérémonie.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-