Quand Mathieu Kassovitz soutient Macron et clashe Poutou

Quand Mathieu Kassovitz soutient Macron et clashe Poutou

Publié le 11/12/2018 à 14:46 - Mise à jour à 15:04
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Mathieu Kassovitz et Philippe Poutou se sont un peu clashés lundi soir sur Twitter suite à l'allocution d'Emmanuel Macron. Le premier a soutenu le président et dénigré le mouvement des gilets jaunes, n'appréciant pas que le second râle avant d'entendre les mesures sociales proposées.

La mobilisation des gilets jaunes divise sur les réseaux sociaux. Concernés ou pas, tout le monde donne son avis. Et cela occasionne souvent des clashs plus ou moins bruyants… Lundi 10, c'est l'acteur et réalisateur Mathieu Kassovitz qui a interpellé Philippe Poutou après l'allocution d'Emmanuel Macron, donnant lieu à un échange de mots relativement tendu mais qui s'est finalement bien vite arrêté.

Mathieu Kassovitz, qui se décrit lui-même comme un "râleur à l'heure", a apostrophé l'homme politique qui a critiqué le président avant même de savoir ce qu'il allait proposer pour résoudre la crise des gilets jaunes.

"Macron va parler ... pour temporiser, manipuler, intimider avec un seul objectif : faire taire la contestation", a notamment écrit le candidat du NPA en 2017.

Mathieu Kassovitz lui a demandé de laisser parler le président avant de critiquer. Puis l'échange a justement repris après la fameuse allocution, durant laquelle Emmanuel Macron a annoncé un certain nombre de mesures sociales (dont l'augmentation du Smic).

Lire aussi: Gilets jaunes - Franck Dubosc, Arnaud Ducret, Mathieu Kassovitz… les célébrités prennent position

"Ça va être difficile de justifier une révolution le week end prochain. Il vous reste de créer votre parti politique et voir comment vous vous en sortez en utilisant les armes démocratiques", a répondu Mathieu Kassovitz qui ne soutient visiblement pas la contestation des gilets jaunes.

"Oui je suis très content d'avoir un président qui garde sa ligne et qui essaye des choses tout en écoutant et en reconnaissant ses erreurs. Et toi tu n'as pas aimé le ton de sa voix ou la position de ses mains? Tu voulais quoi, une Mercedes neuve et le smic à 2500 Philippe?", a-t-il poursuivi

Le héros du Bureau des légendes a ainsi apporté son soutien à Emmanuel Macron, clouant le bec à Philippe Poutou qui a choisi de ne pas envenimer les choses, mais pas à ses followers qui ne se sont pas fait prier pour le clasher à leur tour.

Et aussi:

Mathieu Kassovitz: des policiers déposent plainte après un tweet injurieux

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Mathieu Kassovitz a clashé Philippe Poutou sur Twitter parce que ce dernier n'a pas attendu que Macron parle avant de le critiquer.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-