Ricardo et Nehuda à nouveau dans la tourmente: deux fans accusent le couple de téléréalité de violences

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Ricardo et Nehuda à nouveau dans la tourmente: deux fans accusent le couple de téléréalité de violences

Publié le 06/11/2017 à 10:48 - Mise à jour à 10:58
©Capture d'écran Instagram
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Deux jeunes femmes ont porté plainte contre Ricardo et Nehuda. Elles accusent de violences les deux starlettes de téléréalité, qui leur auraient porté plusieurs coups lors de la soirée d'Halloween, dans un bar à Avignon.

La soirée d'Halloween a tourné au cauchemar pour deux jeunes femmes d'une vingtaine d'années à Avignon. Dans un bar, dans lequel elles ont l'habitude d'aller, elles sont tombées sur Ricardo et Nehuda, deux célébrités de téléréalité, en couple depuis leur participation à la saison des Anges sur NRJ12.  Elles les ont reconnu et auraient voulu les prendre en photo selon Le Dauphiné Libéré. Et c'est à ce moment-là que les choses auraient dégénéré.

Selon l'une d'entre elles, qui a raconté son calvaire sur son compte Instagram avant de le passer en privé, Ricardo et Nehuda s'en seraient pris verbalement et physiquement à elle et son amie. Après avoir menacé les deux jeunes femmes, les deux starlettes leur auraient en effet porté plusieurs coups d'une violence inouïe.

"Lou a reçu des menaces verbales et un gros coup sur le tibia. Quant à moi, Nehuda m'a attrapé le visage en me faisant perdre une lentille, j’ai des traces à l'œil", a expliqué la jeune Laurie.

Ensuite, toujours selon le récit de la victime présumée, Ricardo lui a "cogné la tête contre la table à plusieurs reprises". Elle s'est "retrouvée par terre en état de choc sans savoir comment". Même au sol, elle assure qu'elle a continué "de recevoir des coups".

Toujours selon Le Dauphiné Libéré, un serveur du bar en question a confirmé ces faits de violences. Les parents de Laurie ont décidé de porter plainte.

Ces nouveaux incidents écorchent un peu plus la réputation de Ricardo et Nehuda, déjà bien mise à mal depuis les accusations de maltraitance sur leur fille (dont ils ont été absous) et l'accident dont elle a été victime au mois de juin dernier.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Ricardo et Nehuda se seraient emportés alors que les jeunes femmes ont pris une photo d'eux sans leur consentement.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-