Très remontée, Nolwenn Leroy tacle Christine Angot et son argumentaire creux

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Très remontée, Nolwenn Leroy tacle Christine Angot et son argumentaire creux

Publié le 25/11/2017 à 17:37 - Mise à jour à 17:39
©Photo AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

Près de trois mois après son passage sur le plateau de "On n'est pas couché", Nolwenn Leroy garde toujours un goût amer de son échange avec la chroniqueuse Christine Angot. Cette dernière lui avait reproché son "petit côte moral". La chanteuse n'avait pas apprécié. D'où le tacle bien senti cette semaine sur l'absence d'arguments de la "protégée" de Laurent Ruquier.

Nolwenn Leroy n'est pas du genre à sortir de ses gonds facilement. Mais quand elle est vraiment touchée et énervée, elle sait employer des mots forts pour bien se faire comprendre.

Cette semaine, la chanteuse qui court les médias ces temps-ci pour faire la promotion de son nouvel album Gemme, est ainsi revenue dans le magazine Télé Loisirs sur son passage dans On n'est pas couché sur France 2 début septembre.

Lors de l'enregistrement de l'émission, Christine Angot -désormais connue pour ses prises de bec avec tous les invités, qu'ils soient politiques, artistes ou autres- avait vivement critiqué Nolwenn Leroy, trop droite pour elle. Elle lui a en effet reproché son "petit côté moral" et avait trouvé son album trop "formaté".

La chroniqueuse de Laurent Ruquier avait même dit "je n'aime pas Céline Dion, mais Céline Dion elle est folle. Alors c'est quand même intéressant. Il y a quelque chose".

Lire aussi: "Salut Les Terriens": Laurent Baffie soulève la jupe de Nolwenn Leroy, le CSA met le holà

Agacée, les yeux à demi-fermés pour bien faire comprendre qu'elle ne voyait pas du tout où son "adversaire" voulait en venir, Nolwenn Leroy avait répliqué: "Donc je ne suis pas assez folle, pas assez sulfureuse?"

Sans s'emporter, la chanteuse a à nouveau opposé son désaccord avec Christine Angot dans le magazine Télé Loisirs cette semaine. "Si j’écoute son raison­ne­ment, je ne devrais parler que de ma petite personne. Contrairement à elle, je m’intéresse aux autres. J’es­saie de mettre en lumière des causes qui me tiennent à cœur. Je n'ai pas compris ce qu'elle (me) reprochait", a ainsi déclaré la chanteuse bretonne.

"J’ai l’impression que personne ne saisit vraiment ce qu’elle raconte. À chaque interview, c’est l’énorme point d’interrogation. On se demande où elle veut en venir", a-t-elle aussi. Ajoutant ensuite: "J'aurais voulu avoir un échange plus construit, avec de vrais arguments". A bon entendeur…

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Nolwenn Leroy est revenue cette semaine sur son dernier passage dans "ONPC" et son échange avec Christine Angot, qu'elle n'a visiblement pas comprise.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-