Un gars, une fille : le tournage vécu comme un « confinement » pour Jean Dujardin

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Un gars, une fille : le tournage vécu comme un « confinement » pour Jean Dujardin

Publié le 01/04/2021 à 13:59 - Mise à jour à 14:00
LOIC VENANCE / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): FranceSoir
-A +A

Les langues se délient… Interrogé par le magazine Running Heroes, l’acteur Jean Dujardin se lâche et raconte les coulisses du tournage de la série culte « Un gars, une fille », présentée sur les ondes TV de France 2 entre 1999 et 2003, soit l’équivalent de cinq saisons.  A l’affiche avec Alexandra Lamy, l’acteur a trouvé que le tournage avait été particulièrement éprouvant. En cause : des scènes exclusivement tournées en intérieur.  

Les souvenirs ne sont pas bons : faire rire n’est pas forcément une partie de plaisir. Durant le tournage, les journées étaient longues et sont devenues un « enfer » pour celui qui incarnait « Loulou » dans la série. Le huis clos entre la cuisine, la salle de bain et la chambre était compliqué pour cette « homme d’extérieur » : « Je dis souvent que je suis un labrador, un acteur d'extérieur. C'est pourquoi, quand un metteur en scène me dit : « “Ça ne te dérange pas de courir sur quelques prises ?”, je lui réponds : “Non, mais t'es fou, au contraire” » explique-t-il. Jean Dujardin et Alexandra Lamy, alias Loulou et Chouchou, ont trouvé la solution : « C’est pour cela qu’à la troisième saison, on a négocié des voyages et des extérieurs, après trois ans de cuisine et de salle de bains. Quand, en une journée, tu fais trois épisodes dans un pieu et que tu rentres te coucher le soir chez toi, je peux te dire que tu ne trouves pas le sommeil tout de suite », déclare-t-il au magazine. A eux, les Seychelles, le Maroc et l’Ile Maurice, et bien d’autres…

Malgré ces dessous plutôt négatifs, la série a enchanté une grande majorité d’entre nous et a servi de tremplin aux carrières des deux acteurs français.  Et ce en dépit de la révélation d’Alexandra Lamy qui avait révélé au journal belge Les Dernières Heures qu’elle avait été moins payée que Jean Dujardin pendant le tournage.

Auteur(s): FranceSoir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-