Vanessa Demouy fait son retour à l'écran dans "Camping Paradis" et se confie sur sa rupture avec Philippe Lellouche

Vanessa Demouy fait son retour à l'écran dans "Camping Paradis" et se confie sur sa rupture avec Philippe Lellouche

Publié le 25/09/2017 à 19:30 - Mise à jour à 19:38
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Vanessa Demouy était une star du petit écran dans les années 1990 avant de se faire plus discrète et se concentrer sur le théâtre. Séparée de son mari Philippe Lellouche, elle fait son retour sur le petit écran lundi soir dans "Camping Paradis".

Il y a maintenant presque 25 ans, elle triomphait dans Classe Mannequin, l'une des séries françaises ayant marquée le petit écran dans les années 1990. Sa carrière avait ensuite décliné et depuis 12 ans, elle était même absente des écrans se consacrant presque exclusivement au théâtre, avec d'ailleurs un certain succès. Vanessa Demouy fera pourtant son retour dans l'épisode du lundi 25 de Camping Paradis sur TF1.

Au début du moins de septembre, elle expliquait dans un grand entretien à Gala qu'elle avait quitté depuis environ un an son mari, l'acteur Philippe Lellouche, avec qui elle vivait depuis une dizaine d'années et qui est le père de ses deux enfants.

Vanessa Demouy admet donc que le tournage de Camping Paradis lui a été bénéfique dans cette période de tumultes, lui permettant d'oublier ses ennuis et de réamorcer un retour à l'écran après avoir été coupée au montage de Chacun sa vie de Claude Lelouch.

La comédienne qui a eu 44 ans en avri, a accordé une interview à TéléStar où elle se livre notamment sur la séparation avec le comédien qui était son partenaire à la vie comme il l'était fréquemment sur les planches du théâtre. "Après dix-sept ans de vie commune, nos caractères n'évoluaient plus de la même manière. Mais je n'ai pas perdu mes illusions, et je veux croire que l'amour peut durer toujours. Je reprends les rênes de ma vie" admet-elle pudiquement, expliquant qu'elle se devait aussi de faire redémarrer sa carrière: "Quand vous vous retrouvez seule avec vos enfants et les factures à régler, il faut bien y aller!"

Reste à savoir si le public suivra ce soir le retour sur le petit écran de la belle.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Vanessa Demouy était une star du petit écran dans les années 1990 grâce à "Classe Mannequin".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-