Anniversaire: Adèle Exarchopoulos a 25 ans (diaporama)

Anniversaire: Adèle Exarchopoulos a 25 ans (diaporama)

Publié le 21/11/2018 à 06:04 - Mise à jour le 22/11/2018 à 10:12
©Tiziana Fabi/AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): JmC
-A +A

Née le 22 novembre 1993, Adèle Exarchopoulos a 25 ans. Révélée il y a cinq ans par le film "La vie d'Adèle", l'actrice, maman d'un petit garçon depuis un an et demi, continue sa carrière prometteuse.

En mai 2013, le grand public découvrait dans La vie d'Adèle, Palme d'or à Cannes, une actrice de 19 ans au nom difficile à retenir mais qui n'avait pas froid aux yeux: Adèle Exarchopoulos, qui fête ses 25 ans ce 22 novembre.

C'est le film d'Abdellatif Kechiche, et ses scènes d'amour réalistes et dénudées avec Léa Seydoux (voir le gif ci-dessous), qui ont rendu célèbre la jeune actrice, après une demi-douzaine de petits rôles. Outre la Palme, le film lui a valu le César du meilleur espoir féminin et de nombreuses autres distinctions.

Née à Paris d'un père professeur de guitare français d'origine grecque et d'une mère infirmière, la petite Adèle, que ses parents avaient envoyée prendre des cours de théâtre pour qu'elle surmonte sa timidité, avait fait ses premiers pas au cinéma à 12 ans, dans le film de Jane Birkin Boxes en 2007, où elle jouait la fille de Birkin aux côtés de Michel Piccoli, Géraldine Chaplin, Lou Doillon et Natacha Régnier.

Après La vie d'Adèle, on lui a proposé des rôles plus importants, dans des films plus ou moins réussis: Qui vive, Voyage vers la mère, Les anarchistes, Éperdument. Elle est revenue au Festival de Cannes en 2016 aux côtés de Charlize Theron et Javier Bardem dans le film de Sean Penn The Last Face, très mal accueilli par la critique.

En 2017, sa jeune carrière s'est enrichie de deux films, Orpheline, d'Arnaud des Pallières, et Le fidèle, un polar du réalisateur belge Michaël R. Roskam (voir la bande-annonce ici), qu'elle est venue présenter à la Mostra de Venise avec son partenaire Matthias Schoenaerts.

Mais pour elle, l'année 2017 a été marquée par un événement plus important: la naissance, en avril, de son fils Ismaël, qu'elle a eu avec le rappeur Doums, rencontré en février 2016. Une naissance qui a changé sa vie: "Je préfère la vie aux films. Avoir un enfant, c'est la chose la plus importante au monde", a-t-elle déclaré dans une interview au Parisien.

Lire aussi – Fashion Week: Adèle Exarchopoulos s'affiche radieuse et enceinte au défilé Louis Vuitton

Une naissance qui va changer sa carrière aussi: "Après La vie d'Adèle, on m'a proposé beaucoup de rôles où je devais être nue. Quand tu as une famille, tu assumes ces choses différemment. Je ne dis pas que je ne me déshabillerai plus, mais j'aimerais le faire moins, ou différemment".

A 25 ans, elle a tout l'avenir devant elle. Et poursuit sa carrière internationale: on la verra prochainement dans The White Crow, troisième film réalisé par l'acteur britannique Ralph Fiennes. Dans ce biopic sur le danseur étoile Rudolf Noureev, Adèle Exarchopoulos interprète Clara Saint, ex-fiancée d'un des fils d'André Malraux, qui aida Noureev à passer à l'Ouest en 1961 lors d'une tournée à Paris.

(Voir ci-dessous un diaporama sur Adèle Exarchopoulos):

Auteur(s): JmC

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Adèle Exarchopoulos en septembre 2017 à la Mostra de Venise.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-