Bientôt de la pub sur Netflix? Colère des abonnés

Bientôt de la pub sur Netflix? Colère des abonnés

Publié le 20/08/2018 à 12:02 - Mise à jour à 12:10
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

Netflix a récemment testé l'intégration de bandes-annonces entre deux épisodes d'une série et les abonnés, qui considèrent ça comme de la pub, n'ont en majorité pas apprécié la manœuvre. D'ailleurs, ils sont nombreux à menacer de quitter la plateforme si cela se pérennise.

Netflix coûte entre 7,99 euros et 13,99 euros par mois, selon la formule à laquelle chaque abonné souscrit. A ce prix-là, les publicités sont bannies. Mais pendant encore combien de temps?

La plateforme de VOD a récemment amorcé un virage qui ne plaît pas du tout à ses 125 millions d'abonnés, dont la majorité s'est inscrit justement pour éviter de perdre du temps en regardant des publicités.

Selon le site Tech Crunch, plusieurs utilisateurs ont constaté récemment l'intégration de bandes-annonces d'autres productions, proposées selon l'algorithme de Netflix en accord avec les préférences du client concerné, entre deux épisodes d'une série. Ce qui couperait les habitudes de "binge watching" qu'ont pris les accros aux séries télévisées.

Lire aussi: une nouvelle série Netflix autour de Paris en préparation, selon la maire Anne Hidalgo

Ce n'est pas, à proprement parler, de la publicité avec la promotion d'un produit à acheter, mais les abonnés Netflix s'imaginent que ce n'est que le début, et qu'après les publicités "classiques" viendront. Sur les réseaux sociaux, ils ont fait connaître leur mécontentement et leur intention de résilier leur abonnement si cette nouveauté se pérennisait.

Netflix a tenu à rassurer tout le monde en assurant qu'il ne s'agissait que d'un test. "Nous cherchons à savoir si des recommandations entre les épisodes peuvent aider nos utilisateurs à découvrir de nouvelles histoires qui pourraient leur plaire", ont ainsi expliqué les responsables.

Et aussi:

Affaire Grégory: un drone de Netflix abattu par l'occupant de la maison Villemin

Avec sa première série originale indienne, le pari de Netflix

Netflix prépare une série sur l'affaire Grégory... qui n'est pas résolue

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Netflix a récemment procédé à quelques tests en intégrant des bandes-annonces entre deux épisodes de série. Et ça n'a pas plu du tout à ses abonnés.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-