Carrie Fisher: l'actrice est morte d'apnée du sommeil et d'abus de drogues et de médicaments

Carrie Fisher: l'actrice est morte d'apnée du sommeil et d'abus de drogues et de médicaments

Publié le 17/06/2017 à 11:35 - Mise à jour à 11:48
©LucasFilm Ltd
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Carrie Fisher, actrice rendue célèbre pour son rôle dans la saga "Star Wars", est morte d'apnée du sommeil "et d'autres facteurs indéterminés", a annoncé vendredi soir le bureau du médecin légiste de Los Angeles.

Selon le site d'information people TMZ, l'iconique princesse Leia de la saga Star Wars est décédée des suites d'une apnée du sommeil et "d'autres facteurs indéterminés" selon le certificat de décès dévoilé vendredi 16. Le médecin légiste a ajouté que l'actrice souffrait d'une maladie cardiaque et avait des plaques dans les artères.

Plus tard dans la journée sa fille, Billie Lourd, a publié une déclaration au magazine People pour relier la mort de sa mère à la consommation de drogues: "Ma mère a lutté contre la toxicomanie et la maladie mentale pendant toute sa vie. Elle est finalement morte de cela... Elle a toujours parlé ouvertement de cette dépendance et des conséquences de ces maladies...". Comme rapporté par l'agence de presse Associated Press, l'actrice avait pris différentes drogues avant sa mort, le rapport ne pouvant pas déterminer si cela avait contribué à son décès.

Depuis des années, Carrie Fisher parlait ouvertement de ses problèmes de drogues ainsi que de ses troubles bipolaires qui la conduisaient à prendre beaucoup de médicaments.

Fin décembre, alors qu'elle était à bord d'un vol transatlantique, Carrie Fisher s'est brusquement trouvée "en urgence médicale". Elle est décédée quatre jours plus tard, le 27 décembre 2016, à l'âge de 60 ans. Sa mère, Debbie Reynolds, était morte le lendemain d'une attaque cérébrale, et elles avaient été enterrées en même temps et côte à côte.

Quelles qu’aient été ses qualités d'actrice ou ses autres rôles, Carrie Fisher n'a jamais pu se détacher du personnage de la princesse Leia. Ses seconds rôles dans (entre autres) The Blues Brothers (John Landis, 1980), Hanna et ses sœurs (Woody Allen, 1986) ou Quand Harry rencontre Sally (Bob Reiner, 1989), ne changeront rien à la "malédiction" qui au final n'aura épargné que Harrison Ford parmi les acteurs de la première trilogie de Star Wars.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Depuis des années, Carrie Fisher parlait ouvertement de ses problèmes de drogues.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-