César 2018: les 7 nommés pour le trophée du meilleur film (diaporama)

César 2018: les 7 nommés pour le trophée du meilleur film (diaporama)

Publié le 13/02/2018 à 17:42 - Mise à jour le 25/02/2018 à 12:10
©Marilu Parolini/Académie des César
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Jean-Michel Comte
-A +A

Sept films sont en lice pour le trophée du meilleur film, lors de la 43e cérémonie des César du cinéma français, ce vendredi 2 mars. La soirée sera dédiée à Jeanne Moreau, disparue en juillet à l'âge de 89 ans.

Avec 13 nominations chacun, Au revoir là-haut et 120 battements par minute sont les deux grands favoris de la 43e cérémonie des César de ce vendredi 2 mars, devant Le sens de la fête (10 nominations), Barbara (9 nominations) et Petit paysan (8 nominations). Ces cinq films concourront notamment pour le César du meilleur film, aux côtés de deux autres films, Le brio et Patients.

> Au revoir là-haut, d'Albert Dupontel, avec Nahuel Pérez Biscayart, Albert Dupontel, Laurent Lafitte. Adaptation du Prix Goncourt 2013 de Pierre Lemaitre, le film raconte l'histoire de deux survivants de la guerre 14-18 qui tentent tant bien que mal de revenir à la vie civile.

Lire la critique - Au revoir là-haut: Albert Dupontel raconte les gueules cassées et les cœurs brisés de la Grande Guerre

> 120 battements par minute, de Robin Campillo, avec Nahuel Perez Biscayart, Arnaud Valois, Adèle Haenel. Grand Prix du dernier Festival de Cannes, le film revient sur les débuts de l'association de lutte contre le sida Act Up Paris au début des années 90, à travers deux de ses membres.

Lire la critique - 120 battements par minute: Act Up Story

> Le sens de la fête, d'Éric Toledano et Olivier Nakache, avec Jean-Pierre Bacri, Jean-Paul Rouve, Gilles Lellouche. Une comédie chorale des réalisateurs d'Intouchables dans laquelle Jean-Pierre Bacri, omniprésent, interprète un organisateur de mariages confronté à de multiples problèmes qu'il doit résoudre en une journée.

Lire la critique - Le sens de la fête: Jean-Pierre Bacri, show devant!

> Barbara, de Mathieu Amalric, avec Jeanne Balibar, Mathieu Amalric, Vincent Peirani. Pour le 20e anniversaire de la mort de Barbara, Mathieu Amalric dresse un portrait intello anti-biopic dans lequel Jeanne Balibar interprète une actrice chargée d'incarner la chanteuse au cinéma.

Lire la critique - Barbara de Mathieu Amalric: faux biopic, vraie déception

> Petit paysan, d'Hubert Charuel, avec Swann Arlaud, Sara Giraudeau, Bouli Lanners. Un éleveur de vaches laitières et sa sœur vétérinaire se battent pour sauver leur troupeau, alors qu'une des bêtes est touchée par une épidémie.

> Le brio, d'Yvan Attal, avec Daniel Auteuil, Camélia Jordana, Yasin Houicha. La rencontre entre un prof d'université cynique et provocateur et une jeune femme de banlieue d'origine maghrébine, qui vont apprendre à s'apprivoiser en surmontant leurs préjugés.

> Patients, de Grand Corps Malade et Mehdi Idir, avec Pablo Pauly, Soufiane Guerrab, Moussa Mansaly. Suite à un grave accident de sport dans une piscine, un jeune homme devenu tétraplégique arrive dans un centre de rééducation et fait la rencontre d'autres handicapés: adaptation de l'autobiographie de Grand Corps Malade, victime de ce genre d'accident dans sa jeunesse.

(Voir ci-dessous un diaporama des sept films candidats au César du meilleur film):

Auteur(s): Jean-Michel Comte

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La 43e cérémonie des César est dédiée à Jeanne Moreau, décédée en juillet 2017.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-