Cinéma: le retour de Kevin Spacey, accusé de tentatives de viol, ne fait pas l'unanimité (vidéo)

Cinéma: le retour de Kevin Spacey, accusé de tentatives de viol, ne fait pas l'unanimité (vidéo)

Publié le 15/06/2018 à 08:33 - Mise à jour à 08:34
© Nicholas Kamm / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de France-Soir
-A +A

L'acteur Kevin Spacey sera bientôt de retour sur les écrans. Il s'était fait (très) discret depuis octobre 2017 et les accusations de tentatives de viol, d'agressions sexuelles et de harcèlement sexuel dont il a fait l'objet. Il sera pourtant à l'affiche du film "Billionaire Boys Club" en juillet.

La nouvelle ne plait vraiment pas à tout le monde. Il y a quelques mois encore, Kevin Spacey était adulé. Puis à partir d'octobre 2017 l'acteur principal de la série House of Cards a fait l'objet de nombreuses accusations.

Il a été pointé du doigt pour des fats de harcèlement sexuel, d'agressions sexuelles et même de tentatives de viol, sur mineur notamment. A ce jour, une quinzaine de plaintes ont été déposées selon USA Today.

La dernière est très récente puisqu'elle a été déposée en avril dernier. En outre, l'acteur va faire l'objet de quatre procès en Californie et à Londres.

A voir aussi: Kevin Spacey s'excuse d'avoir harcelé un jeune acteur de 14 ans et fait son coming out

Avec cette série d'accusations, l'acteur n'a pas tardé à être "blacklisté". Ainsi sa présence de la série Netflix House of Cards, dont il est pourtant le personnage principal, a été supprimée.

Ridley Scott a lui aussi décidé de ne pas montrer une seule scène avec l'acteur dans son dernier film Tout l'argent du monde.

Malgré lui donc, Kevin Spacey s'était fait discret sur les grands et petits écrans depuis le mois d'octobre. Pourtant, il sera à l'affiche de Billionaire Boys Club qui sort en juillet prochain.

Les réactions des internautes ne se sont pas faites attendre et très nombreux ont été ceux qui voyaient d'un mauvais œil ce come back. Pourtant, c'est une possible tentative de retour qui n'en est peut-être pas une.

En effet le film, dans lequel Kevin Spacey a un rôle secondaire aux côté de Taron Egerton et Ansel Elgort, a été tourné en 2016. Bien avant donc que les accusations auxquelles l'acteur doit aujourd'hui faire face ne soient lancées.

Auteur(s): La rédaction de France-Soir

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Kevin Spacey sera de retour au cinéma en juillet, ce qui ne plait pas à tout le monde.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-