De retour au théâtre, Line Renaud n'est pas prête à prendre sa retraite

De retour au théâtre, Line Renaud n'est pas prête à prendre sa retraite

Publié le 25/01/2017 à 14:44 - Mise à jour à 14:49
©Capture d'écran YouTube
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP
-A +A

A 88 ans, Line Renaud fait son retour au théâtre avec "Pleins feux", une pièce dans laquelle elle joue le rôle d'une vielle comédienne qui refuse obstinément de décrocher. Pour elle, "le bonheur absolu est d'être face à face avec le public, comme quand je faisais des revues".

"Le mot retraite ne fait pas partie de mon vocabulaire! Tant que mon corps suivra ma tête, je continuerai!", assure à l'AFP Line Renaud, de retour au théâtre à 88 ans, avec Pleins feux, dans le rôle sur mesure d'une comédienne âgée qui refuse obstinément de décrocher. "Elle a encore du punch, la vieille! J'ai décidé de prendre ma retraite dans 40 ou 50 ans, pas avant! Le jour où cela s'arrêtera, attachez vos ceintures!", claironne la diva du Boulevard tyrannique qu'elle incarne sur la scène du théâtre Hébertot.

Line Renaud confie savourer ce rôle qu'elle retrouve après l'avoir créé en 1991 à la Michodière. La pièce de l'Américaine Mary Orr adaptée en français par Didier Kaminka All about Eve (Pleins feux en français) a été portée à l'écran en 1950 par Joseph L. Mankiewicz, avec Bette Davis. "L'amour du public est extraordinaire. J'ai beaucoup de gratitude pour tous ces gens qui m'accompagnent de génération en génération. Évidemment que cela me manquerait si j'arrêtais... Tout va bien physiquement: je n'ai aucune raison de raccrocher les gants!", dit l'ancienne chanteuse et meneuse de revue qui a illuminé les nuits de Paris et de Las Vegas pendant deux décennies, après avoir été repérée à 16 ans lors d'un concours de chant.

Avec l'aide de son pygmalion et mari, le compositeur Loulou Gasté, elle a incarné des titres devenus des classiques de la chanson française comme Ma cabane au Canada, Le chien dans la vitrine et Ma petite folie. Au début des années 80, Mademoiselle from Armentières, comme la surnommaient les médias américains, s'est lancée dans une carrière de comédienne au théâtre, au cinéma et à la télévision. Après trente ans d'absence dans la chanson, Line Renaud s'est offert un retour remarqué en 2010 avec un ultime album studio, Rue Washington, réalisé par Dominique Blanc-Francard avec des auteurs et compositeurs inattendus dont Mylène Farmer et Alain Chamfort. "La chanson, c'est bel et bien terminé pour moi. La page est vraiment tournée", assure Line Renaud qui fourmille toujours de projets au cinéma, à la télévision et au théâtre.

Personnalité du spectacle la plus décorée (Grand officier de la Légion d'honneur et Grand-Croix du Mérite national) à la fois pour l'ensemble de sa carrière et pour son engagement contre le sida, Line Renaud, débarquée au théâtre en 1982 avec Folle Amanda, est de retour dans le rôle de l'extravagante Alice Margaux, monstre sacré des comédies, confrontée un beau jour à une comédienne plus jeune (Fanny Cottençon).

Pièce bien huilée avec une mise en scène énergique de Ladislas Chollat, Pleins feux sera diffusée en direct le 7 février sur France 2. "Hier comme aujourd'hui, le bonheur absolu est d'être face à face avec le public, comme quand je faisais des revues. Devenir un personnage, c'est fantastique surtout avec l'adrénaline du théâtre où on ne peut pas rejouer une scène", ajoute-t-elle, toujours attirée par les projets "un peu inconscients".

En 2011, la comédienne, qui garde une énergie étonnante, a été désignée comme la personnalité féminine senior incarnant le mieux le "bien vieillir", selon un sondage IFOP. "A mon âge, un anniversaire, ce n’est pas une année en moins mais tout simplement du bonheur en plus", estime Line Renaud qui n'a pas de secret de jouvence: "je ne fais jamais de sport, je ne fais pas attention à mon alimentation. Je m'offre un verre de porto ou une coupe de champagne quand j'ai envie. Le meilleur moteur, c'est la passion de vivre!".

 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr avec AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




"A mon âge, un anniversaire, ce n’est pas une année en moins mais tout simplement du bonheur en plus", a déclaré Line Renaud.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-