Décolleté et regard qui tue, Lily-Rose Depp fait tourner les têtes aux César

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Décolleté et regard qui tue, Lily-Rose Depp fait tourner les têtes aux César

Publié le 25/02/2017 à 12:47 - Mise à jour à 12:54
©Bertrand Guay/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

-A +A

A 17 ans, Lily-Rose Depp a été la star du tapis rouge vendredi lors de la 42e cérémonie des César, avec une robe très décolleté. Candidate malheureuse au prix du meilleure espoir féminin, elle a également provoqué les commentaires des internautes par sa réaction.

Il y avait bien sûr du beau monde sur le tapis rouge vendredi 24 pour la 42e cérémonie des César, avec des stars françaises ou américaines et des monstres sacrés du cinéma. Mais c'est la jeune Lily-Rose Depp et son décolleté qui ont le plus attiré l’œil des photographes et retenu l'attention.

Du haut de ses 17 ans, la fille de Johnny Depp et Vanessa Paradis a volé la vedette aux autres en arborant une robe de soirée noire et en osant un décolleté allant presque jusqu'à sa taille, mais sans tomber dans l'excès.

Sous sa coiffure faussement négligée, la jeune mannequin et actrice a alterné les regards de braise et les sourires devant la forêt des objectifs. Celle qui a souffert d’anorexie lorsqu'elle était plus jeune et qui disait il y a encore quelques mois qu'il était "dur d'en sortir" mais qu'elle était "fière de (ses) progrès" semble définitivement à l'aise avec sa silhouette.

Elle a donc sans peine récolté le prix de la prestation de l'année pour ce qui est du tapis rouge. Ce qui pourra peut-être en partie la consoler du résultat de la cérémonie.

Car ce n'est pas uniquement pour montrer sa toilette que Lily-Rose Depp était là ce vendredi. Elle était en effet parmi les nommées au César du meilleur espoir féminin pour son rôle dans La Danseuse de Stéphanie Di Giusto. Mais c'est Oulaya Amamra qui a raflé le trophée pour sa performance dans Divines. 

Lily-Rose Depp est restée parfaitement impassible à l'annonce du verdict, trop selon certains internautes pour qui la jeune fille fusillait simplement du regard la gagnante ou au mieux était dépitée par sa défaite.

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Repartie sans récompense Lily-Rose Depp n'en a pas moins marqué la 42e cérémonie des César.

Annonces immobilières

Newsletter





Commentaires

-