Des pirates informatiques menacent de dévoiler le prochain Disney et exigent une rançon

Des pirates informatiques menacent de dévoiler le prochain Disney et exigent une rançon

Publié le 16/05/2017 à 13:54 - Mise à jour à 14:05
©The Walt Disney Company
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr
-A +A

Un des films des studios Disney à paraître prochainement aurait été piraté. Le patron de la Walt Disney aurait fait cette révélation lundi, expliquant que les hackers menacent de le diffuser sur Internet si une rançon ne leur est pas versée. Il pourrait s'agir du prochain "Pirates des Caraïbes" ou de "Cars 3".

Quelques jours seulement après une cyberattaque mondiale, une nouvelle affaire de piratage informatique avec demande de rançon éclate, visant cette fois-ci les studios Disney. Les hackers auraient réussi à obtenir un de leurs films pas encore sorti et réclameraient une rançon.

Selon The Hollywood Reporter, le patron de la Walt Disney Company, Bob Iger, aurait annoncé lundi 15 qu'un film avait été piraté et que les individus à l'origine de cette attaque ont demandé une rançon "énorme" , menaçant de diffuser le film sur Internet en cas de non paiement. Toutefois la direction de Disney aurait déjà décidé de ne pas payer.

Le nom du film n'a pas été dévoilé, mais de nombreux médias spécialisés américains affirment qu'il s'agirait de Pirates des Caraïbes: la vengeance de Salazar, cinquième épisode de la saga qui doit sortir le 24 mai prochain. Si ce nom circule beaucoup celui du film d'animation Cars 3, autre machine à succès de Disney qui doit sortir en juin, a également été cité.

Le fort montant de la rançon aurait en tout cas du sens. Les quatre premiers épisodes de Pirates des Caraïbes ont en effet rapporté plus de 3,3 milliards d'euros et les deux premiers Cars près d'un milliard. On peut donc imaginer quelles sommes les pirates -qui auraient exigé d'être payés en Bitcoins- ont pu demander.

Ils auraient également affirmé qu'ils diffuseraient d'abord cinq minutes du film pour démontrer leur motivation, puis 20 autres minutes s'ils n'étaient pas payés. On devrait donc savoir assez vite si c'est Jack Sparrow ou Flash McQueen qui ont été visés.

Ce mode de rançonnement high-tech semble être une nouvelle forme en plein développement. Le géant de la vidéo à la demande Netflix avait ainsi connu la même mésaventure avec sa série Orange is the new black dont une partie de la saison 5 avait été diffusée par des hackers après que leur demande de rançon a été rejetée. 

Auteur(s): La rédaction de FranceSoir.fr

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le film visé par les hackers pourrait être "Pirates des Caraïbes: la vengeance de Salazar".

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-