EN DIRECT. La 87e cérémonie des Oscars: le film "Birdman", d'Alejandro G. Inarritu, sacré meilleur film

EN DIRECT. La 87e cérémonie des Oscars: le film "Birdman", d'Alejandro G. Inarritu, sacré meilleur film

Publié le 22/02/2015 à 21:22 - Mise à jour le 23/02/2015 à 08:38
©Robert Galbraith/Reuters
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Jean-Michel Comte
-A +A

La 87e cérémonie des Oscars a lieu ce dimanche 22 février à Los Angeles, avec un duel annoncé entre les films "Birdman" et 'Boyhood". Suivez la cérémonie en direct sur FranceSoir.fr.

21h10 à Los Angeles dimanche, 6h10 à Paris lundi

Birdman, du réalisateur mexicain Alejandro G. Inarritu, termine donc grand vainqueur de ces 87es Oscars, avec quatre récompenses (meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure photographie, meilleur scénario original). A égalité, The Grand Budapest Hotel, de Wes Anderson, a également quatre Oscars, dont celui de la meilleure musique pour le Français Alexandre Desplat (plus ceux des costumes, du maquillage et des décors). Julianne Moore, pour Still Alice, et Eddie Redmayne, pour Une merveilleuse histoire du temps, remportent les Oscars de la meilleure actrice et du meilleur acteur.

Merci d'avoir suivi ce direct. La suite de l'actualité en continu sur FranceSoir.fr.

21h05

Et c'est Sean Penn qui, 24 heures après son César d'honneur à Paris, monte sur scène pour remettre l'Oscar du meilleur film. Et c'est Birdman le grand vainqueur. "Qui est le salaud qui lui a donné la green card?" (qui permet aux étrangers de travailler aux Etats-Unis), plaisante-t-il à l'adresse du réalisateur mexicain Alejandro G. Inarritu. Le film termine grand vainqueur de cette 87e cérémonie des Oscars, avec quatre récompenses (meilleur film, meilleur réalisateur, meilleure photographie, meilleur scénario original).

20h55

L'Oscar de la meilleure actrice revient, comme prévu, à la grande favorite: Julianne Moore, pour son rôle de prof d'université et mère de famille qui, à la quarantaine, découvre qu'elle souffre de la maladie d'Alzheimer, dans le film Still Alice. Elle pleure de joie sur scène. "J'ai lu un article qui dit que gagner un Oscar peut allonger mon espérance de vie de cinq ans. Merci à l'Académie, car mon mari est plus jeune que moi...". Puis, très classe, elle rend hommage aux aux quatre autres actrices perdantes, "vous êtes toutes talentueuses et c'est un honneur d'être nominée avec vous". Elle remercie sa famille, son époux, ses enfants, et ceux qui luttent contre la maladie d'Alzenheirmer.

20h50

Meilleure actrice l'an dernier, Cate Blanchett monte sur scène pour remettre l'Oscar du meilleur acteur. Il revient au jeune acteur britannique Eddie Redmayne, pour son rôle de l'astrophysicien paralysé Stephen Hawking dans Une merveilleuse histoire du temps. "Cet Oscar appartient à toutes les personnes qui, dans le monde entier, luttent contre cette maladie", dit-il, très ému. "Hannah, je t'aime, on a un nouveau colocataire", conclut-il, en montrant sa statuette à sa femme Hannah Bagshawe.

20h42

Les choses sérieuses commencent, dernière ligne droite avec les "gros" Oscars. Celui du meilleur réalisateur est remis au Mexicain Alejandro G. Inarritu pour Birdman. C'est le troisième Oscar de la soirée pour son film. Il rend hommage aux autres réalisateurs nommés, affirmant que les films ne peuvent être comparés les uns aux autres.

20h35

Oscar de la meilleure adaptation pour Imitation Game. Graham Moore, qui le reçoit, est gratifié d'une ovation debout après avoir défendu le droit à la différence, le respect des homosexuels (le sujet du film est la vie d'Alan Turing, persécuté après-guerre en Angleterre à cause de cela), et après révélé qu'il avait tenté de se suicider à 16 ans parce qu'il était homosexuel. C'est le premier Oscar de la soirée pour Imitation Game.

20h30

L'Oscar du meilleur scénario original va à Birdman. Le réalisateur Alejandro G. Iñárritu monte sur scène avec ses trois autres coscénaristes, Nicolás Giacobone, Alexander Dinelaris Jr et Armando Bo. C'est le deuxième Oscar de la soirée pour le film --en attendant mieux, sans doute...

20h20

Et à la fin de sa chanson, Lady Gaga fait applaudir "l'incomparable Julie Andrews", et l'étreint longuement sur scène. Puis Julie Andrews, ovationnée, qui rend hommage au 50e anniversaire de La mélodie du bonheur, annonce l'Oscar de la meilleure musique. Il revient au Français Alexandre Desplat, pour The Grand Budapest Hotel, quatrième Oscar pour le film de Wes Anderson. "Merci, merci beaucoup", dit Alexandre Desplat en français, avant de continuer en anglais pour remercier son réalisateur: "Wes, tu es un génie". C'était la huitième nomination, mais le premier Oscar, pour Alexandre Desplat.

20h15

L'émotion retombe dans la salle après la victoire de la chanson de Selma et les larmes de plusieurs acteurs et actrices dans la salle. Lady Gaga interprète ensuite La mélodie du bonheur.

20h05

La cinquième chanson nominée, Glory, du film Selma, consacré à Martin Luther King, est interprétée par Common et John Legend. Elle est ovationnée debout par l'assistance. Quelques minutes plus tard, elle reçoit l'Oscar, remis à John Legend et à Common (alias John Stephens et Lonnie Lynn), très applaudis.   

19h50

Oscar du meilleur documentaire à CitizenFour, de Laura Poitras, Mathilde Bonnefoy et Dirk Wilutzky, consacré à Edward Snowden.

19h40

Et de trois pour Whiplash. Le film obtient l'Oscar du meilleur montage, remis à Tom Cross, qui remercie le réalisateur Damien Chazelle.

19h35

Moment émotion avec Meryl Streep, multi-nominée des Oscars, qui présente la séquence consacrée aux disparus du 7e art depuis un an, dont "le travail restera le témoignage de la chance que nous avons eue de les avoir cotoyés", dit-elle joliment. Les Français Alain Resnais et Louis Jourdan font partie de la gallerie de portraits qui défilent sur le grand écran du Dolby Theatre, aux côtés notamment de Mickey Rooney, Anita Ekberg, Virna Lisi, Richard Attenborough, Robin Williams, Rod Taylor, Lauren Bacall, Gabriel Garcia Marquez, Bob Hoskin et Mike Nichols. La chanteuse Jennifer Hudson interprète ensuite une chanson en hommage.

19h25

Premier Oscar pour Birdman, celui de la meilleure photographie, remis au Mexicain Emmanuel Lubezki, surnommé "Chivo" à Hollywood, et qui l'avait déjà eu l'an dernier pour Gravity.

19h20

Troisième Oscar technique pour The Grand Budapest Hotel, celui des décors, remis à Adam Stockhausen et Anna Pinnock, qui remercient le réalisateur Wes Anderson.

19h10

Deux magnifiques specimen de l'espèce humaine, Zoe Saldana et Dwayne Johnson, remettent l'Oscar du meilleur long métrage d'animation au film des studios Disney Les nouveaux héros, de Don Hall, Chris Williams et Roy Conli.

19h08

Oscar du meilleur court métrage d'animation pour Feast, de Patrick Osborne et Kristina Reed.

19h05

L'Oscar des meilleurs effets spéciaux revient à Interstellar (Paul Franklin, Andrew Lockley, Ian Hunter et Scott Fisher), dont c'est le premier Oscar de la soirée parmi ses cinq nominations techniques.

19h

Sur scène, la sculpturale Rita Ora, robe blanche et bustier noir, interprète la quatrième chanson nommée, Grateful, du film Beyond the Lights.

18h53

L'Oscar du meilleur second rôle féminin revient à la grande favorite, Patricia Arquette, pour Boyhood, qui remporte ainsi son premier trophée de la soirée. Elle remercie toute l'équipe, son "merveilleux réalisateur", sa famille, et rend hommage à ceux qui défendent les causes écologistes dans le monde, à tous ceux qui se battent pour l'égalité des droits aux Etats-Unis, et à toutes les femmes. Elle déclenche les applaudissements en réclamant les mêmes salaires pour les femmes que pour les hommes, à Hollywood comme ailleurs. Au premier rang, Meryl Streep -une de ses concurrentes pour cet Oscar- lève le bras pour la féliciter.

18h50

Deuxième Oscar de la soirée pour Whiplash, celui du meilleur son (pour Craig Mann, Ben Wilkins et Thomas Curley). Puis premier Oscar pour American Sniper, celui du meilleur montage son (pour Alan Robert Murray et Bub Asman).

18h45

Moment comique: pendant la pause publicitaire, Neil Patrick Harris, en sortant de sa loge dans les coulisses, fait mine de coincer son peignoir dans la porte et est obligé de se présenter en slip sur scène -il imite ainsi Michael Keaton dans une des scènes fortes de Birdman. En passant, il hurle contre un musicien à la batterie -autre imitation, celle d'une scène du film Whiplash, avec J.K. Simmons. "Le métier d'acteur est un métier noble", dit-il en slip devant l'assistance du Dolby Theatre, hilare.

18h35

Après des hommages spéciaux rendus à plusieurs techniciens et personnalités de l'industrie du cinéma (dont le scénariste français Jean-Claude Carrière et l'acteur Harry Belafonte), Tim McGraw sur scène interprète la troisième chanson nominée, I'm Not Gonna Miss You, du film Glen Campbell... I'll Be Me.  

18h25

Oscar des courts métrages: The Phone Call (de Mat Kirkby et James Lucas) pour les courts métrages de fiction, Crisis Hotline: Veterans Press 1 (d'Ellen Goosenberg Kent et Dana Perry) pour les courts métrages documentaires.

18h15

"Et maintenant, accueillez une personne qui sait prononcer le mot escargot", dit Neil Patrick Harris pour introduire Marion Cotillard. L'actrice française monte sur scène pour présenter une des chansons nommées, Everything Is Awesome, du film La grande aventure Lego, qu'interprètent en direct les chanteuses Tegan et Sara, avec le groupe Lonely Island.

18h10

Nicole Kidman et Chiwetel Ejiofor remettent l'Oscar du meilleur film en langue étrangère. Il revient au film polonais Ida, de Pawel Pawlikowski. Déception pour Timbuktu, d'Abderrahmane Sissako, qui représentait la Mauritanie mais avait gagné 7 César du cinéma français vendredi soir.

18h05

Reese Whiterspoon remet l'Oscar des meilleurs maquillage et coiffure. Et The Grand Budapest Hotel double la mise. Dans la salle, son réalisateur Wes Anderson est tout sourire. Déjà deux Oscars!

18h

Chris Pine, barbu, et Jennifer Lopez, dont le décolleté défie les lois de la gravité, montent sur scène pour remettre l'Oscar des meilleurs costumes. Il va au film The Grand Budapest Hotel, en tête des nominations de la soirée (9 au total, ex-aequo avec Birdman).

17h50

Maroon 5 interprète sur scène l'une des cinq chansons nommées pour l'Oscar de la meilleure chanson, Lost Stars, du film New York Melody (Begin Again).

17h40

Premier Oscar de la soirée, celui du meilleur second rôle masculin. Le grand favori l'emporte: J.K. Simmons, qui joue un prof de musique au caractère fort dans le film Whiplash. Il rend hommage à sa femme et ses enfants. Et s'adresse à tous ceux qui ont encore des parents: "Appelez-les. Ne leur envoyez pas un sms ou un mail, appelez-les. Parlez-leur tant qu'ils sont encore là..."

17h30

Et c'est parti! Début de la cérémonie au Dolby Theatre, avec Neil Patrick Harris, qui ouvre la soirée en chantant, rendant hommage à Hollywood, sa silhouette apparaissant inscrustée dans plusieurs extraits de films. L'actrice Anna Kendrick le rejoint sur scène, puis l'acteur Jack Black, et le numéro chanté se termine avec des personnages de films célèbres derrière lui, de Star Wars au Magicien d'Oz en passant par les westerns. "Tout ça c'est de l'impro!", plaisante-t-il.

17h

A une demi-heure du début de la cérémonie, les dernières arrivées sur le tapis rouge: Jessica Chastain, Rita Ora, John Travolta et son épouse Kelly Preston, Scarlett Johansson en vert, Jennifer Aniston, Lady Gaga, Keira Knightley, Clint Eastwood, Bradley Cooper.

16h45

Les vedettes sont toutes là, ou presque: Adrian Brody, Robert Duvall, Jeff Goldblum, Edward Norton, le jeune marié Benedict Cumberbatch et son épouse enceinte Sophie Hunter, Reese Whiterspoon, Kerry Washington, Ethan Hawke, Emma Stone, Gwyneth Paltrow, Nicole Kidman, Jennifer Lopez avec un décolleté impressionnant. Sans oublier l'une des vedettes attendues de la soirée, Julianne Moore, favorite pour l'Oscar de la meilleure actrice, en robe crème Chanel. La pluie sur Los Angeles s'est calmée.

16h20

La pluie continue, et le défilé des actrices aussi, superbes dans leurs robes de soirée: Zoe Saldana au très beau décolleté, Naomi Watts en robe métallisée grise Armani, Rosamund Pike en rouge, Felicity Jones en Alexander McQueen, la belle et jeune actrice noire Lupita Nyong'o en robe blanche à perles Calvin Klein, Sienna Miller et Cate Blanchett en noir.

16h à Los Angeles

Une heure et demie avant le début de la cérémonie, c'est en plein après-midi à Los Angeles: pour cause de décalage horaire (trois heures) avec New York et la côte est, ce n'est pas "la nuit des Oscars" mais "l'après-midi des Oscars". Peu à peu les invités et participants à cette 87e cérémonie arrivent sur le tapis rouge devant le Dolby Theatre de Los Angeles, en robes longues et smokings, et donnent des interviews aux télévisions du monde entier: Neil Patrick Harris le présentateur de la soirée, Alejandro G. Inarritu et sa femme, Marion Cotillard en robe Dior blanche à pois blancs, Abderrahmane Sissako, Patricia Arquette, Melanie Griffith et sa fille Dakota Johnson (l'actrice de Cinquante nuances de Grey) en superbe robe Yves Saint Laurent rouge, Laura Dern, Will.I.Am, les chanteuses Tegan et Sara, Michael Keaton en smoking classique, Wim Wenders. Il pleut sur Los Angeles.

ooo

Une vertigineuse comédie dramatique sur les milieux du théâtre et du cinéma américains, contre l'histoire intimiste d'une famille sur plus d'une décennie: Birdman contre Boyhood, c'était le duel annoncé par les pronostiqueurs d'Hollywood pour remporter l'Oscar du meilleur film, ce dimanche soir au Dolby Theatre de Los Angeles.

Cette 87e soirée des Oscars, retransmise en direct par ABC (qui avait enregistré l'an dernier 43 millions de téléspectateurs, meilleure audience depuis plus de dix ans), débute à 17h30 heure de Los Angeles (20h30 heure de New York, 2h30 lundi matin heure de Paris). Elle sera présentée pour la première fois par l'humoriste et acteur Neil Patrick Harris.

Parmi les stars qui remettront les 24 statuettes, sont annoncés notamment Eddie Murphy, Chris Pratt, Kevin Hart, Ben Affleck, Jennifer Aniston, Scarlett Johansson, Cate Blanchett, Channing Tatum et John Travolta.

Birdman, du Mexicain Alejandro G. Inarritu (le réalisateur notamment d'Amour chiennes, 21 grammes et Babel), 51 ans, arrive en tête des nominations (neuf, à égalité avec The Grand Budapest Hotel, de Wes Anderson). Il raconte l'histoire d'un acteur has-been, ancienne star de films de super-héros, qui tente de revenir sur le devant de la scène en montant et interprétant une pièce intello à Broadway. Le film (bande-annonce ici) sort ce mercredi 25 février sur les écrans français.

C'est le grand favori de cette 87e soirée des Oscars, son rival présumé le plus dangereux étant Boyhood, film plus intimiste de Richard Linklater, 54 ans, le réalisateur notamment de la trilogie Before Sunrise, Before Sunset, Before Midnight. Le film (bande-annonce ici), sorti le 23 juillet dernier sur les écrans français, raconte l'histoire d'une famille --et notamment d'un jeune garçon-- pendant 12 ans, avec les mêmes acteurs filmés tout au long d'un tournage qui a effectivement duré 12 ans.

Pour l'Oscar du meilleur acteur, la presse américaine prévoit un duel serré entre le doyen des cinq nominés, Michael Keaton, 63 ans, acteur principal de Birdman, et le benjamin, l'acteur britannique Eddie Redmayne, 33 ans, qui interprète l'astrophysicien paralysé Stephen Hawking dans Une merveilleuse histoire du temps.

Pour les trois autres catégories d'acteurs, en revanche, les jeux sont faits pour la plupart des spécialistes et des pronostiqueurs: l'Oscar ne devrait pas échapper à Julianne Moore (dans Still Alice) chez les actrices, à J.K. Simons (dans Whiplash) chez les seconds rôles masculins, et à Patricia Arquette (dans "Boyhood") chez les seconds rôles féminins.

La présence de la France cette année est discrète, avec Marion Cotillard nommée à l'Oscar de la meilleure actrice pour Deux jours, une nuit, et le musicien Alexandre Desplats, qui a une double chance pour l'Oscar de la meilleure musique originale avec The Grand Budapest Hotel et Imitation Game.

Autre présence indirecte de la France: le film Timbuktu, du réalisateur mauritanien Abderrahmane Sissako, considéré comme un film français pour les César --avec le triomphe que l'on sait et ses sept récompense, vendredi soir--, concourt sous la nationalité mauritanienne pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère. Le film présenté par la France, Saint Laurent de Bertrand Bonello, n'a pas passé le cap des nominations.

Suivez cette 87e cérémonie des Oscars en direct sur FranceSoir.fr à partir de minuit.

Voici un rappel des principales nominations:

> Nominations pour l'Oscar du meilleur film:

American Sniper, de Clint Eastwood (6 nominations)

Birdman, d'Alejandro G. Inarritu (9 nominations)

Boyhood, de Richard Linklater (6 nominations)

The Grand Budapest Hotel, de Wes Anderson (9 nominations)

Imitation Game, de Morten Tyldum (8 nominations)

Selma, d'Ava DuVernay (2 nominations)

Une merveilleuse histoire du temps, de James Marsh (5 nominations)

Whiplash, de Damien Chazelle (5 nominations)

> Nominations pour l'Oscar du meilleur réalisateur:

Alejandro G. Inarritu pour Birdman

Richard Linklater pour Boyhood

Wes Anderson pour The Grand Budapest Hotel

Morten Tyldum pour Imitation Game

Bennett Miller pour Foxcatcher

> Nominations pour l'Oscar de la meilleure actrice:

Marion Cotillard dans Deux jours, une nuit

Julianne Moore dans Still Alice

Reese Witherspoon dans Wild

Rosamund Pike dans Gone Girl

Felicity Jones dans Une merveilleuse histoire du temps

> Nominations pour l'Oscar du meilleur acteur:

Steve Carell dans Foxcatcher

Bradley Cooper dans American Sniper

Benedict Cumberbatch dans Imitation Game

Michael Keaton dans Birdman

Eddie Redmayne dans Une merveilleuse histoire du temps

> Nominations pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère:

Ida, de Pawel Pawlikowski (Pologne)

Leviathan, d'Andrey Zvyagintsev (Russie)

Tangerines, de Zaza Urushadze (Estonie)

Timbuktu, d'Abderrahmane Sissako (Mauritanie)

Les nouveaux sauvages, de Damián Szifrón (Argentine)

 

 

Auteur(s): Jean-Michel Comte

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Julianne Moore à son arrivée sur le tapis rouge.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-