"Exodus": comment Moïse a traversé la mer Rouge

"Exodus": comment Moïse a traversé la mer Rouge

Publié le 24/12/2014 à 12:45 - Mise à jour le 25/12/2014 à 14:30
©20th Century Fox
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AS
-A +A

Le passage des Ecritures décrivant Moïse et son peuple traversant la mer Rouge étonne les cartésiens. Mais au-delà de l'aspect symbolique de ce passage de la Bible, des chercheurs ont avancé des explications scientifiques au retrait de la mer. Le débat refait surface à l'occasion de la sortie du film "Exodus", qui retrace l'histoire de Moïse et du pharaon, sur les écrans ce 24 décembre.

"Moïse étendit sa main sur la mer, et l'Eternel fit reculer la mer, toute la nuit par un vent d'est impétueux, et il mit la mer à sec, et les eaux furent divisées. Les enfants d'Israël entrèrent au milieu de la mer, dans son lit desséché, les eaux se dressant en muraille à leur droite et à leur gauche".

Dans ce passage du livre de l'Exode tiré de la Bible, Moïse sépare la mer Rouge en deux pour faire passer le peuple hébreu en terre promise et l'arracher aux griffes du pharaon. Le film de Ridley Scott, Exodus: Gods and Kings, sur les écrans depuis ce 24 décembre, comporte une scène mémorable, à grands coups d'effets spéciaux, sur ce passage des Ecritures qui a pendant longtemps questionné historiens et scientifiques.

Ce phénomène, considéré comme un miracle, pourrait avoir une explication scientifique. Une équipe, menée par les chercheurs Carl Drews et Weiqing Han, du National Centre for Atmospheric Research de l'Université du Colorado, s'est penchée en 2010 sur les conditions climatiques qui auraient pu avoir eu lieu ce jour là. Leurs simulations par ordinateur montrent qu'un vent d'est de près de 100 km/h aurait soufflé pendant 12 heures et aurait effectivement pu écarter les eaux en créant un passage d'environ 3 km sur 5 pendant 4 heures, laissant le temps à la foule de se rendre de l'autre côté de la rive. "Le vent fait bouger les eaux d'une manière qui, conformément aux lois de la physique, crée un passage sûr encadré des deux côtés par les flots. Des conditions qui vont ensuite laisser brusquement les eaux reprendre leur place", avance Carl Drews.

Mais cette étude ne permet pas de lever toutes les incohérences de ce passage des écritures saintes. Elle penche plutôt pour un retrait de l'eau non pas dans la mer Rouge mais dans le delta du Nil. Une théorie appuyée par Carl Drews, qui parle de "yam suf", qui se traduit par "mer des Roseaux" et non mer Rouge.

Autre explication avancée pour ce retrait d'eau, la marée du golfe de Suez, dont Moïse avait connaissance pour avoir vécu dans le désert et observé le passage des caravanes qui traversaient la mer Rouge.

 

 

 

Auteur(s): AS

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le film "Exodus", sur les écrans depuis le 24 décembre, retrace l'histoire de Moïse, dont la traversée de la mer Rouge.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-