"Fast & Furious-7": la résurrection de Paul Walker à l'écran (VIDEO)

"Fast & Furious-7": la résurrection de Paul Walker à l'écran (VIDEO)

Publié le 02/04/2015 à 11:49 - Mise à jour à 15:30
©UPI
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): AZ
-A +A

Le septième épisode de la saga "Fast & Furious" est sorti mercredi 1er dans les salles françaises, un an et demi après la mort brutale de l'une de ses têtes d'affiche, Paul Walker. Quelles ont été les astuces pour ressusciter l'acteur à l'écran? Explications.

Les fous du volant peuvent être aux anges. Le septième épisode de la saga Fast & Furious vient de sortir dans les salles françaises, mercredi 1er. Longuement attendu par les fans de la saga, ce dernier épisode rassemble tous les ingrédients qui ont fait le succès de la série depuis 15 ans mais revêt une dimension particulière. L'équipe de tournage et le réalisateur James Wan ont dû ainsi faire face au décès brutal de l'une des têtes d'affiche, Paul Walker, alors que le tournage du film était en cours. Ironie du sort, l'acteur est décédé dans un accident de voiture en Californie en novembre 2013.

Face à cette tragédie, la production a tout de même voulu aller au bout du tournage, notamment pour lui rendre hommage. "Nous étions à la moitié du tournage quand le drame est survenu", a expliqué le réalisateur James Wan dans une interview accordée au magazine Variety. "Au début, nous ne savions pas bien comment continuer sans Paul. Mais c'était très important pour nous, des cinéastes à Vin Diesel (l'autre acteur principal, NDLR) en passant par les producteurs, de finir ce film pour rendre hommage à Paul". Après quatre mois de réflexion, le tournage a finalement repris.

Pour compléter les scènes inachevées, l'équipe de production a donc fait appel aux frères de Paul Walker, Caleb et Coby, pour les plans les plus larges. Ils "nous aident à finir les quelques scènes restantes de leur frère et à faire des raccords sur le film. Les avoir sur le plateau nous donne l'impression à tous que Paul est lui aussi avec nous", avait indiqué la production dans un communiqué. Mais pour que le spectateur n'y voit que du feu, l'équipe a également trouvé une autre solution: les effets spéciaux.

Paul Walker a donc été créé en images de synthèse. Pour cela, le réalisateur James Wan et son équipe ont demandé conseil aux spécialistes des effets visuels des Studios Weta Workshop, reconnus entres autres pour avoir donné vie aux créatures du Seigneur des Anneaux, du Hobbit et d’Avatar. Si l'équipe de production est restée discrète sur les méthodes utilisées, quelques unes ont néanmoins fuité. Un masque numérique composé à partir de différents rushs du comédien aurait été créé puis incrusté sur le visage d'une doublure. Robin Shenfield, l'homme qui a commandé les opérations, aurait également changé le mouvement de ses lèvres pendant les dialogues. Selon les techniciens, seul le regard pose vraiment problème.

Après un démarrage en trombe lors du premier jour d'exploitation dans les salles françaises, mercredi 1er, ce dernier volet de la saga Fast & Furious compte bien faire mieux que les précédents, et surtout mieux que le dernier volet qui a engrangé 788,7 millions de dollars de recettes à travers le monde. C'est aussi celui qui a le mieux marché en France, avec près de 3 millions d'entrées. Au total, les six premiers films, de 2001 à 2013, ont rapporté  plus de 2,4 milliards de dollars de recettes dans le monde

Pour rappel, voici les recettes mondiales et le nombre d'entrées en France des six premiers épisodes de la saga:

Fast & Furious (2001): 207,3 millions de dollars, 1,02 million d'entrées en France.

2 Fast 2 Furious (2003): 236,3 millions de dollars, 1,7 million d'entrées en France.

Fast & Furious Tokyo Drift (2006): 158,5 millions de dollars, 842.446 entrées en France.

Fast & Furious-4: 363,2 millions de dollars, 1,8 million d'entrées en France.

Fast & Furious-5: 626,1 millions de dollars, 2,5 millions d'entrées en France.

Fast & Furious-6: 788,7 millions de dollars, 3 millions d'entrées en France.

(Voir ci-dessous la bande annonce de Fast & Furious-7):

 

Auteur(s): AZ

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'équipe de production a utilisé les frères de Paul Walker ainsi que des effets spéciaux pour créer l'illusion.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-