Festival de Cannes 2015: quatre films français en compétition, plus Woody Allen, Natalie Portman et "Le Petit Prince" hors-compétition

Festival de Cannes 2015: quatre films français en compétition, plus Woody Allen, Natalie Portman et "Le Petit Prince" hors-compétition

Publié le 16/04/2015 à 12:54 - Mise à jour le 17/04/2015 à 10:39
©Capture d'écran Festival de Cannes
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Jean-Michel Comte
-A +A

Les organisateurs du 68e Festival de Cannes (13-24 mai) ont annoncé jeudi les films retenus en sélection officielle. Il y aura quatre films français en compétition.

Quatre films français seront en compétition lors du 68e Festival de Cannes (13-24 mai), ont annoncé jeudi son président, Pierre Lescure, et son délégué général, Thierry Frémaux.

Ces quatre films, qui figurent parmi les 16 films candidats à la Palme d'or annoncés jeudi (deux, trois ou quatre autres seront annoncés dans les jours à venir) sont les suivants:

> Dheepan, de Jacques Audiard (venu en compétition en 2012 pour De rouille et d'os). Le film parle d'un combattant tamoul sri-lankais, réfugié politique en France, qui travaille comme concierge dans une cité turbulente de la banlieue parisienne.

> La loi du marché, sixième film de Stéphane Brizé (Je ne suis pas là pour être aimé, Mademoiselle Chambon, Quelques heures de printemps). C'est l’histoire d'un homme de  51 ans (Vincent Lindon) qui, après 18 mois de chômage, commence un nouveau travail d’agent de sécurité dans un hypermarché et se retrouve face à un dilemme moral quand on lui demande d’espionner ses collègues.

> Mon roi, de Maïwenn (réalisatrice du Bal des actrices et de Polisse). Le film, avec Vincent Cassel et Emmanuelle Bercot, raconte l'histoire d'amour passionnelle et compliquée, sur plusieurs années, d'un couple ayant un enfant.

> Marguerite et Julien, de Valérie Donzelli (réalisatrice de La guerre est déclarée). Elle a repris un projet inachevé de François Truffaut, sur un fait divers du XVIIe siècle: l'amour d'un frère et d'une sœur, enfants du seigneur de Tourlaville, qui fuient la société pour pouvoir s'aimer.

Un autre film français, La Tête haute, d’Emmanuelle Bercot (également actrice dans le film de Maïwenn), qui raconte le parcours d’un jeune délinquant suivi par un magistrat et un éducateur, sera présenté en ouverture du Festival, hors compétition. Catherine Deneuve, Benoît Magimel et Sarah Forestier en sont les interprètes principaux.

Parmi les films en compétition annoncés jeudi, ceux de deux cinéastes ayant déjà eu la Palme d'or: l'Italien Nani Moretti (Palme d'or en 2001 pour La chambre du fils), avec son film Mia Madre (Ma mère), et l'Américain Gus Van Sant (Palme d'or en 2003 pour Elephant), avec son film The Sea of Trees, avec Matthew McConaughey et Naomie Watts.

Egalement candidats à la Palme, entre autres: Carol de l'Américain Todd Haynes (avec Cate Blanchette et Rooney Mara); Assassin du Taïwanais Hou Hsiao-Hsien; MacBeth de l'Australien Justin Kurzel (avec Marion Cotillard et Michael Fassbender); Youth de l'Italien Paolo Sorrentino (avec Michael Caine, Harvey Keitel et Rachel Weisz); et Sicario du Canadien Denis Villeneuve (avec Benicio Del Toro).

Hors compétition seront présentés notamment Mad Max Fury Road, quatrième épisode de la saga, de l'Australien George Miller, avec Tom Hardy (qui reprend le rôle de Mel Gibson) et Charlize Theron; Un homme irrationnel, le dernier film de Woody Allen, avec Joaquin Phoenix et Emma Stone; le dessin animé Le Petit Prince, de Marc Osborne; et le premier film réalisé par l'actrice américaine Natalie Portman, A Tale of Love and Darkness, sur l'écrivain et journaliste israélien Amos Oz.

Ce sont les réalisateurs américains Joel et Ethan Coen qui présideront cette année le jury, dont les autres membres seront "annoncés dans les jours qui viennent", a précisé Thierry Frémaux.

Auteur(s): Jean-Michel Comte

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Pierre Lescure et Thierry Frémaux ont annoncé jeudi la sélection du 68e Festival de Cannes.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-