Festival de Cannes 2018: les 10 stars les plus attendues sur la Croisette (diaporama)

Auteur(s)
Jean-Michel Comte
Publié le 04 mai 2018 - 09:06
Mis à jour le 06 mai 2018 - 12:18
Image
Penelope Cruz Javier Bardem Film Everybody Knows
Crédits
©Memento Films Distribution
Penélope Cruz et Javier Bardem feront l'ouverture du 71e Festival de Cannes avec le film en compétition "Everybody Knows", du réalisateur iranien Asghar Farhadi.
©Memento Films Distribution
Le 71e Festival de Cannes accueillera comme chaque année de nombreuses stars du cinéma mondial. "FranceSoir" en a sélectionné 10, parmi les plus attendues.

Comme chaque année, le Festival de Cannes (8-19 mai) est l'occasion de présenter de nombreux films d'auteur, venus du monde entier. Mais pour le grand public c'est aussi un concentré de stars qui graviront les 24 marches du grand escalier du Palais des festivals. Voici 10 de ces vedettes parmi les plus attendues sur le tapis rouge et sous les flashes des photographes.

> Harry Belafonte

A 91 ans, le chanteur et acteur américain, militant pacifiste et défenseur des droits civiques, a un petit rôle dans le film de Spike Lee Blackkklansman, en compétition, qui raconte l'histoire vraie du premier policier noir américain à avoir infiltré le Ku Klux Klan en 1978. Harry Belafonte était venu deux fois en compétition à Cannes, dans Carmen Jones d'Otto Preminger en 1955 et dans Kansas City de Robert Altman en 1996.

> Penélope Cruz et Javier Bardem

Couple à la ville depuis 2008 (ils se sont rencontrés sur le tournage de Vicky Cristina Barcelona de Woody Allen), l'actrice et l'acteur espagnols ont souvent joué ensemble, depuis Jambon, Jambon en 1992 jusqu'au récent Escobar. À Cannes ils sont à l'affiche du film d'ouverture, en compétition: Everybody Knows, drame familial en espagnol du réalisateur iranien Asghar Farhadi.

> Marion Cotillard et Guillaume Canet

Le couple glamour du cinéma français ne sera pas au générique du même film. Guillaume Canet fait partie de la brillante distribution (aux côtés de Mathieu Amalric, Benoît Poelvoorde, Philippe Katerine, Virginie Efira, Jean-Hugues Anglade, Mélanie Doutey, Leïla Bekhti, Marina Foïs) de la comédie de l'acteur Gilles Lellouche Le grand bain, qui sera présentée hors compétition. Marion Cotillard, elle, est la tête d'affiche de Gueule d'ange, premier film de la réalisatrice française Vanessa Filho, présenté dans la section parallèle Un Certain Regard.

> Cate Blanchett

L'actrice australienne aux deux Oscars (meilleur second rôle dans Aviator de Martin Scorsese en 2005, meilleure actrice dans Blue Jasmine de Woody Allen en 2014), présente à Cannes en 2015 dans le film de Todd Haynes Carol, est présidente du jury de ce 71e Festival. Les huit autres jurés sont quatre femmes (dont les actrices Léa Seydoux et Kristen Stewart) et quatre hommes (dont les réalisateurs Denis Villeneuve et Robert Guédiguian).

Lire la critique – Carol: Cate Blanchett et Rooney Mara, deux femmes amoureuses

> Vincent Lindon

Prix d'interprétation à Cannes en 2015 (et César du meilleur acteur l'année suivante) pour La loi du marché, l'acteur revient en compétition dans un film de la même veine sociale, du même réalisateur Stéphane Brizé: En guerre. Il y interprète un délégué syndical qui se bat pour empêcher la fermeture d'une usine.

> Vanessa Paradis

Membre du jury en 2016, elle sera en compétition cette année dans le deuxième film du réalisateur français Yann Gonzalez, Un couteau dans le cœur. Elle y interprète une productrice de films pornos gays de série-B à la fin des années 70 qui, pour tenter de reconquérir la femme qui partage sa vie et qui l'a quittée, se lance dans un projet plus ambitieux mais se trouve confrontée à un tueur en série qui s'attaque aux protagonistes du film.

> Adam Driver

L'acteur américain, remarqué à Cannes en 2016 dans le film de Jim Jarmusch Paterson et connu du grand public pour son rôle de Kylo Ren qui tue son père Han Solo (Harrison Ford) dans Star Wars-VIII: Les derniers Jedi, sera à l'affiche de deux films: Blackkklansman, le film de Spike Lee en compétition (voir plus haut) et, hors-compétition, le film de clôture, le très attendu L'homme qui tua Don Quichotte, de Terry Gilliam. Il y interprète Toby, un réalisateur de spots publicitaires qui se rend en Espagne et tombe sur un homme (interprété par Jonathan Pryce) convaincu d'être Don Quichotte et qui le prend pour son fidèle serviteur Sancho Panza. La sculpturale Olga Kurylenko, Stellan Skarsgard, Sergi Lopez et Rossy de Palma font aussi partie de la distribution.

> Golshifteh Farahani

La belle actrice franco-iranienne, partenaire d'Adam Driver dans Paterson en 2016, est en compétition cette année dans le film français Les filles du soleil, de la réalisatrice Eva Husson. Loin du glamour, elle y interprète la commandante d'un bataillon d'exception de combattantes kurdes qui luttent contre les soldats de l'Etat islamique, avec l'espoir de retrouver son fils.

(Voir ci-dessous un diaporama des 10 stars attendues au Festival de Cannes 2018):

À LIRE AUSSI

Image
Le réalisateur danois Lars von Trier lors de la présentation au Festival de Cannes de son film "Melancholia" le 18 mai 2011
Lars von Trier revient à Cannes, le "Don Quichotte" de Gilliam en clôture
Sept ans après avoir provoqué le scandale à Cannes, le réalisateur danois Lars von Trier va présenter hors compétition son nouveau film "The House that Jack Built", a ...
19 avril 2018 - 14:07
Image
Selfie sur le Tapis rouge au Festival de Cannes
Festival de Cannes 2018: selfies interdits et punitions à la clé
L'annonce de la sélection du 71e Festival de Cannes ce jeudi a aussi été l'occasion pour ses organisateurs de prévenir que les selfies seront désormais interdits sur l...
12 avril 2018 - 19:44
Culture
Image
Le délégué général du Festival Thierry Frémaux (g) et le président du Festival, Pierre Lescure, lors d'une conférence de presse, le 12 avril 2018 à Cannes
Godard, Spike Lee et Panahi dans un 71e Festival de Cannes engagé
Des vétérans comme le Franco-Suisse Jean-Luc Godard et l'Américain Spike Lee, mais aussi des cinéastes sous surveillance dans leur pays comme l'Iranien Jafar Panahi et...
12 avril 2018 - 18:59
Soutenez l'indépendance deLogo FranceSoir

Faites un don